Excite

Les écoles de 45 Etats américains devraient rendre l'écriture manuscrite optionnelle

  • Getty Images

On entre en plein dans le débat de la modernité, des transformations technologiques et du conflit générationnel : d'ici 2014, l'enseignement de l'écriture manuscrite sera rendu facultatif dans pas moins de 45 Etats américains pour privilégier l'utilisation de logiciels de traitement de texte tels que Word.

La première pierre contre le vieux monde est lancée. A l'heure des mails, des textos, des messages numériques, l'écriture à la main n'a plus le vent en poupe. D'après un sondage, en Grande-Bretagne, 40% des citoyens avouent ne pas avoir écrit à la main depuis au moins 6 mois.

Monica Baerg, 16 ans, d'un lycée californien, estime que l'écriture manuscrite est désormais un apprentissage inutile. Les devoirs sont tapés à l'ordinateur. Les communications sont réalisées via e-mail. Lorsque Monica écrit, elle utilise les lettres d'imprimerie.

Le problème c'est que cette étudiante rencontre aussi des difficultés pour déchiffrer l'écriture de ses parents comme si l'écriture manuscrite faisait partie d'un vestige d'un passé désormais révolu. "Personne ne nous a jamais forcés à utiliser l'écriture cursive, donc c'était pénible de mémoriser les lettres" explique l'adolescente.

Aux Etats-Unis les ordinateurs règnent en maître dans les salles de classe. "Il y aura plein d'enfants qui n'apprendront pas la cursive. La compétence la plus importante maintenant, c'est de taper à l'ordinateur". explique Steve Graham professeur de pédagogie à l'université Arizona State.

Interrogé par Le Point, le maître de conférence en littérature à l'université de Nantes, Jacques Gilbert s'inquiète : "Dans l’écriture manuelle, le corps s’exprime, on voit si le scripteur était en colère, heureux, pressé. Le lecteur peut imaginer la personne et reconnaître dans sa graphie manuscrite dans quel contexte émotionnel elle a été produite. L’écriture sur écran renvoie une image distante".

Mais les réticences des universitaires du vieux continent ne seront sûrement pas suffisantes pour arrêter un phénomène déjà bien avancé. 45 Etats américains sont sur le point d'adopter des orientations scolaires pour 2014 décidant que l'apprentissage de l'écriture cursive au sortir de l'école élémentaire n'est plus requise alors que la maîtrise du clavier d'ordinateur est rendue elle nécessaire. Une révolution qui a de quoi donner le vertige.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2016