Excite

Les écoles de 45 Etats américains devraient rendre l'écriture manuscrite optionnelle

  • Getty Images

On entre en plein dans le débat de la modernité, des transformations technologiques et du conflit générationnel : d'ici 2014, l'enseignement de l'écriture manuscrite sera rendu facultatif dans pas moins de 45 Etats américains pour privilégier l'utilisation de logiciels de traitement de texte tels que Word.

La première pierre contre le vieux monde est lancée. A l'heure des mails, des textos, des messages numériques, l'écriture à la main n'a plus le vent en poupe. D'après un sondage, en Grande-Bretagne, 40% des citoyens avouent ne pas avoir écrit à la main depuis au moins 6 mois.

Monica Baerg, 16 ans, d'un lycée californien, estime que l'écriture manuscrite est désormais un apprentissage inutile. Les devoirs sont tapés à l'ordinateur. Les communications sont réalisées via e-mail. Lorsque Monica écrit, elle utilise les lettres d'imprimerie.

Le problème c'est que cette étudiante rencontre aussi des difficultés pour déchiffrer l'écriture de ses parents comme si l'écriture manuscrite faisait partie d'un vestige d'un passé désormais révolu. "Personne ne nous a jamais forcés à utiliser l'écriture cursive, donc c'était pénible de mémoriser les lettres" explique l'adolescente.

Aux Etats-Unis les ordinateurs règnent en maître dans les salles de classe. "Il y aura plein d'enfants qui n'apprendront pas la cursive. La compétence la plus importante maintenant, c'est de taper à l'ordinateur". explique Steve Graham professeur de pédagogie à l'université Arizona State.

Interrogé par Le Point, le maître de conférence en littérature à l'université de Nantes, Jacques Gilbert s'inquiète : "Dans l’écriture manuelle, le corps s’exprime, on voit si le scripteur était en colère, heureux, pressé. Le lecteur peut imaginer la personne et reconnaître dans sa graphie manuscrite dans quel contexte émotionnel elle a été produite. L’écriture sur écran renvoie une image distante".

Mais les réticences des universitaires du vieux continent ne seront sûrement pas suffisantes pour arrêter un phénomène déjà bien avancé. 45 Etats américains sont sur le point d'adopter des orientations scolaires pour 2014 décidant que l'apprentissage de l'écriture cursive au sortir de l'école élémentaire n'est plus requise alors que la maîtrise du clavier d'ordinateur est rendue elle nécessaire. Une révolution qui a de quoi donner le vertige.

Emeric Bohley

Je trouve ça aberrant !!! Mais à quoi vont ressembler nos enfants ?! Ils vont en faire des légumes !

2013-03-28 18:47:57
Clotilde Luyt

Ils en feront plutôt des frites que des légumes mais je suis ton opinion!

2013-03-29 11:28:12
Paul Hughes

Au secours !!!

2013-04-04 13:03:21
Anne Jarbinet

Mais où va-t-on?

2013-04-04 13:05:51
Hélène De Grandpré

Ils ne connaîtrons pas le plaisir de faire de belles lettres majuscules, ce qui était presque de l`art

2013-04-04 13:28:48
Alex Jolivet

Le décervelage des futures générations est en marche... f-wtss

2013-04-04 13:30:01
Quentin Liot

Hey, on parle des US ici, là où le créationnisme est enseigné à l'école, et ou Conservapedia fait son nid...

2013-04-04 13:32:04
Romain Baes

"les bases meurt" ? Il n'y a pas que l'écriture manuscrite que vous avez oubliée...

2013-04-04 15:14:29
Gene Bergeron

Le contact physique avec la matière du crayon, du papier, la gestuelle liée à la graphie est garante d'humanité. Bientôt, ce seront les pinceaux et les craies qui céderont le pas à des logiciels sur écrans tactile? Je refuse que mes arrière-petits-enfants deviennet irrémédiablement des cyborgs. J'abuse déjà moi-même à 58 ans des TICs je reconnaîs ses effets hypnotiques et de décalement de L'espace-temps réel et surtout des relation interpersonnelles au sein même de ma famille. Je m'en confesse depuis 1993, et je suis horrifié que des êtres humains soient à ce point aliénés de leur humanité corporelle leur humus nourricier et de leur humilité spirituelle au point de ne plus ressentir le besoin de confesser leur singularité d'être vivants et de se confesser de inaptitude à raisonner autrement que tels des machines. Les machines se jouent de nous bien plus que nous jouons avec elles. Elles conditionnent déjà notre façons de penser, donc d'être et de nous exprimer. gardons-nous cette fenêtre de libération qu'est le geste créateur corporel, incarné. Plus nous sommes prévisibles et dématérialisés dans notre agir plus nous sommes noyés dans une pâte malléable et moulable à l'envi. Le messager deviendrait programmable et le message rien d'autre qu'un programme. Je dis NON au plaisir fugace de faire scintiller et vasciller un écran qui cache mal le vide vers lequel le système technicien nous précipite! je dis OUI à la joie de tracer des traits qui ont un sens sur le sable mouillé avec un bâton de bois sec, car de toutes façons les plages binaires sont encore plus instables et périssable qu'une plage de sable. Nous sommes poussière au au moins nous reviendrons à la poussière. non pas à une désalignement d'électrons vagabonds. Nous alons quelque part nous les humains qui marchons debout.

2013-04-04 16:13:08
Gene Bergeron

Le contact physique avec la matière du crayon, du papier, la gestuelle liée à la graphie est garante d'humanité. Bientôt, ce seront les pinceaux et les craies qui céderont le pas à des logiciels sur écrans tactile? Je refuse que mes arrière-petits-enfants deviennet irrémédiablement des cyborgs. J'abuse déjà moi-même à 58 ans des TICs je reconnaîs ses effets hypnotiques et de décalement de L'espace-temps réel et surtout des relation interpersonnelles au sein même de ma famille. Je m'en confesse depuis 1993, et je suis horrifié que des êtres humains soient à ce point aliénés de leur humanité corporelle leur humus nourricier et de leur humilité spirituelle au point de ne plus ressentir le besoin de confesser leur singularité d'être vivants et de se confesser de inaptitude à raisonner autrement que tels des machines. Les machines se jouent de nous bien plus que nous jouons avec elles. Elles conditionnent déjà notre façons de penser, donc d'être et de nous exprimer. gardons-nous cette fenêtre de libération qu'est le geste créateur corporel, incarné. Plus nous sommes prévisibles et dématérialisés dans notre agir plus nous sommes noyés dans une pâte malléable et moulable à l'envi. Le messager deviendrait programmable et le message rien d'autre qu'un programme. Je dis NON au plaisir fugace de faire scintiller et vasciller un écran qui cache mal le vide vers lequel le système technicien nous précipite! je dis OUI à la joie de tracer des traits qui ont un sens sur le sable mouillé avec un bâton de bois sec, car de toutes façons les plages binaires sont encore plus instables et périssable qu'une plage de sable. Nous sommes poussière au au moins nous reviendrons à la poussière. non pas à une désalignement d'électrons vagabonds. Nous allons quelque part nous les humains qui marchons debout.

2013-04-04 16:14:49
Julien Endy Mallet

La grammaire est plus importante que l'écriture manuscrite. Ou pas.

2013-04-04 16:30:59
Hermès Salmon

allons allons, ce sont les Etats-Unis, qui cela peut-il encore bien étonner ? ^^

2013-04-04 16:45:26
Marine Rosa

Tout comme la grammaire...11 fautes d'orthographe en 3 lignes (+ 1 mot)... Sans parler de la ponctuation. C'est beau! ^^ Ce qui est drôle, quand on y pense, c'est que Chomsky argue qu'une bonne maîtrise du langage nous aide à mieux structurer notre pensée... Cher Alexis, direction librairie >> Le Bled, un bon remède !

2013-04-04 16:51:17
Valentin Alias Kidam

On progresse vers quelque chose que le peuple ne souhaite pas. En réalité il a besoin d'échange, de choses humaines, de se sentir libre ! Actuellement se n'est pas le cas victime d'un narcissisme craintif grandissant du à notre mode de vie. Il faut arrêter de laisser passer ces petits changement qui ont de grandes conséquence à long terme. Les arguments de valeurs doivent rester les plus importants ! C'est mon point de vue. PS: Est-ce pénible de mémoriser les lettres si c'est pour mieux savoir les tapées ?

2013-04-04 17:17:21
Caroline Fragniere

effectivement il parait essentiel que les enfants d'aujourd'hui maitrissent la communication informatique mais je pense qu'il est encore primordial de leur apprendre l’écriture manuscrite!Dans un premier temps l'enfant est largement apte à intégrer un maximum d'informations pourquoi lui fermait un savoir qui lui permet de communiquer de façon simple et sans dépendance à un système dont il peut difficilement être maître...De plus vous parlez de période transitoire il est donc d'autant plus important de perpétuer la communication entre les aînées et les plus jeunes.... N'est ce pas stupide de demander à une personne âgée de se conformer a des logiciels qui lui paraîtront ingérable par rapport à leur parcours de vie alors que pour un enfant ce serait tellement plus simple d'apprendre les deux...si je peux me permettre d’être subjective je pense qu'il est un peu précipité de transformer la communication; l’écriture nous a permis de communiquer multes informations depuis quelques millénaires! Aujourd'hui n'est t'il pas dangereux de l'abandonner pour une technologie dépendante de paramètres plus nombreux dont peu d'homme peuvent en avoir la maîtrise( voir réellement seule aucun...)??

2013-04-04 17:20:09
Grégoire Vezier

Conflit generationnel peut-etre, abrutissement sans doute. C'est choquant..

2013-04-04 17:32:44
Matthieu Maurès

J'apprécie beaucoup ce discours qui prône la nécessité pour un être humain de penser, de vivre, de réfléchir, bref, d'être humain. Mais je ne pense pas pour autant que ce soit les machines qui soient à blâmer, au contraire, elles sont neutres et c'est peut-être elles qui nous permettront de prendre conscience que justement NOUS sommes des humains, et PAS des machines. Pour essayer de faire simple, penchons nous un peu sur notre société "terrienne" : actuellement, la vie, c'est, pour un pourcentage important de la population : "Se lever, se laver, manger, travailler, manger, travailler, chier dormir. Cycle à répéter demain." Je ne trouve pas ça très humain. Je trouve qu'il s'agit d'un pur conditionnement qui nous oblige à agir comme des machines et à ne plus avoir le temps de penser, ce qui, on est d'accord, est primordial, c'est ce qui fait notre humanité en somme. Mais les machines sont-elles responsables de ce cycle mécanique que nous vivons ? Non. La technologie, neutre, est malheureusement manipulée contre nous pour faire de nous des bêtes de somme bien dociles, passives, qui agissent sans réfléchir qui en plus en sont fières. Mais utilisée à bon escient, la technologie se révèle (du moins se révèlera je l'espère) être notre meilleure amie pour ne pas oublier qui nous sommes. Il suffit d'être imaginatif ! C'est sûr, pour ce cas là, en "technocrate despote ^^", je trouve assez odieux la volonté de supprimer l'écriture manuscrite, mais l'idée d'un écran tactile holographique (si si, c'est en développement, pour ne pas dire que ça existe) qui détecte les lettres que l'on écrit NOUS, n'est-il pas une bonne idée ? On saura toujours écrire, les lettres seront bien écrites et donc déchiffrables par tout le monde, et en plus ça gaspillera pas du papier ! (Et ceux qui me diront que l'électricité pollue plus que couper des arbres, je leur répondrai qu'il faut ouvrir son esprit et ne pas se persuader que seul le nucléaire peut produire de l'énergie.) Mais ce n'est pas tout ! Là je prends cet exemple car il est en lien avec l'article, mais au delà de ça, je pense que la technologie est quand même gentille ! Elle fait nos tâches ménagères, si ingrates, fatigantes, et surtout qui nous fait perdre notre temps libre, alors que ce dernier est primordial, si on veut penser, car qu'on se le dise, ce n'est pas dans le stresse et les conditions du travail que nous sommes le plus pensifs et imaginatifs, mais bien quand on peut se poser, au bord de la plage, pour reprendre ton image, tracer des traits dans le sable, et s'évader, imaginer, et être libre de penser. Mais pour ça, il faut du temps, et le temps, bah les machines peuvent nous le fournir ! Le seul hic, c'est pas dans les machines elles-mêmes, c'est juste que ce qui en contrôle la diffusion aiment faire en sorte que ça les arrange (non, je ne suis pas non plus du genre : "ah le gouvernement complote pour notre destruction !" mais bon, il faut quand même ouvrir les yeux). Qui plus est, au delà de ça, il y a un autre grand pourcentage de notre population terrestre qui, même si elle ressent moins notre "moutonnisation" souffre, et pourrait être sauvée grâce à la technologie : les pays pauvres. Je veux dire, vraiment ceux qui souffrent de la faim, de la soif, qui n'ont rien, à part un arbre et un village de terre cuite. La technologie a permis de construire des pistes de ski dans le désert, et on veut nous faire croire que ne serait qu'apporter la possibilité de cultiver ou acheminer de l'eau dans ces terres arides est impossibles ? Odieuse blague ! On nous prend vraiment pour des cons sur ce point là. Alors certes "Donne un poisson à un homme et il mangera un repas, apprend lui à pêcher et il mangera toute sa vie", mais je pense qu'il y a un moment où certaines situations urgentes implique de faire ce genre de choix, car dans ce cas précis, rien n'empêchera de redresser le tir par la suite pour être plus moral (car oui, forcer des gens à être dépendant de nous n'est pas moral, mais là il s'agit juste de leur sauver la vie, toute le ferait n'importe qui en voyant un blessé dans un accident). Alors je ne pense pas qu'il faille blâmer la technologie à ce point, c'est au contraire parce-qu'elle existe qu'on peut se rendre compte de nos différences avec elle, après c'est sûr il est nécessaire de faire la part des choses pour choisir les bonnes machines qui nous permettront de nous "sauver" et ne pas garder celles qui nous abrutissent, et ça justement c'est une décision humaine. A mes yeux, je pense plus qu'on cherche à nous abrutir avec la technologie, mais ce n'est pas la faute de cette dernière, seulement de ceux qui s'en servent à mauvais escient (et de ceux qui regardent sans rien faire). Bref, désolé pour ce longue pavé que je n'ai d'ailleurs pas trop développé (ce serait vraiment très très long), mais c'est un sujet qui me tient à cœur, et le problème, c'est que y a trop de gens qui sur ce sujet se disent soit : "Oh c'est trop bien ! xD" par effet de mode, ou alors au contraire : "Ah les machines sont le MAL ! Vade Retro Satanas !" pour une raison encore vague à mes yeux, ce qui je trouve est assez dommage, alors qu'au fond, on est tous humains, et faut le rester.

2013-04-04 17:40:07
Diane Rill

Au delà de l'aspect nostalgique, ce changement signifie surtout une dépossession : atrophie de l'habileté manuelle, et besoin permanent d'une prothèse technologique pour écrire. "6 mois sans écrire à la main" ? Et comment ils font pour écrire une adresse sur une enveloppe ? Ce qui est problématique, c'est que toute écriture sera donc automatiquement enregistrée quelque part, robotisée, cadrée par un logiciel. Avec l'écriture à la main, l'éphémère est possible : on peut écrire en creux dans le sable, sur un mur avec une craie... Hier soir encore je traçais un mot avec du vinaigre sur mon carton de pizza ! Avec l'écriture normalisée, toute trace de singularité et d''aléatoire pourra disparaître...et avec ça, la liberté (car on ne pourra écrire qu'avec une machine, et comment être sûr que tout ce qu'on écrit ne sera pas enregistré et analysé quelque part?) @Mattheiu Maurès => "Donne un poisson à un homme et il mangera un repas, apprend lui à pêcher et il mangera toute sa vie" sans oublier "pêche tous les poissons de son pays, mange-les, et laisse-lui ta canne à pêche pour qu'il se pende avec" !

2013-04-04 18:03:28
Yass Mina

le but? rendre les futures générations complètement débiles! Rien de tel que de bons ignorants pour faire et faire croire ce que l'on veut... arrêtez de blâmer les jeunes, nous ne sommes pas responsables de tout ca, merci aux générations précédentes de ne pas y avoir penser plus tôt ;) je n'ai qu'une chose à dire: "au boulot les enfants!" on a du pain sur la planche pour rattraper toutes ces erreurs, en espérant que nos petits enfants pourront en profiter... enfin <3

2013-04-04 19:15:23
Chloé Dequeker

Et de trois acharnements gratuits ! Alors que pourtant il me semble que vous partagez le même point de vue sur la question de l'écriture manuscrite. Dommage, vous auriez pu avoir une discussion constructive. L'écriture sans faute est impossible. Mais on peut tenter d'en faire de moins en moins. Mes profs de prépa littéraire, agrégés et normaliens (réputés pour une grammaire et syntaxe de qualité) en font encore. Et je suis certaine que Maître Capello en faisait également.

2013-04-04 19:17:27
Dorian Huyghe

c'est tout a fait exact, et ici le gouvernement, voudrait justement pousser les logiciels tels world, microsoft, qui est une multi de Mer**. c'est histoire de pousser la mondialisation jusqu'au bout! Obligation d'avoir un ordinateur, ou autre gadgets... alors que nous ecrivions sur de la pierre ou un morceau de bois... je suis d'accord sur le fait de l'utilisation du papier, il y a de gros problèmes a ce niveau aussi, mais la fabrication de machines est bien plus problématique. il faut aller de l'avant et résonner logiquement sinon notre monde sera bientot artificiel, ca sera le néant, quelques boites gèrerons tout et nous serons comme des sur-vivant voir mort vivant, a chacun de prendre ses dispositions mais moi je refuse de grandir, avoir des enfants, une vie ou tout soit devenu artificiel, qu'y a t-il de meilleur que de travailler de ses mains?, que ca soit un dessin une maquette, une caisse a savon ou une cabane dans les bois? L'etre humain devient d'après moi trop fénéant, fragile, il n'y a donc pas d'estime de sois, ou peu ce qui mene a la dépression, plus d'envie de vivre, croyez vous q'un africain se pendra? oui, seulement quand monsanto sera la... sinon c'est des choses qui n'arrivent pas! Il y a une pyramide fondamentale a la survie: la premiere, plus importante, est justement l'envie de vivre, la seconde est la connaissance et viens ensuite le matériel. Mais vous remarquerez, que si vous vous inversez cette pyramide, c'est ce que l'on a réussit a faire grace a la mondialisation, et de plus en plus de personnes ne trouvent plus l'envie de vivre, perdues...

2013-04-04 20:10:31
Philippe Chailloux

C'est justement l'interet, des legumes ignares . croyant avancer avec la technologie, ils vont faire un bon en arrière de 500 ans, a l'epoque ou celui qui savait ecrire avait le pouvoir.

2013-04-04 22:06:28
Marie Marocco

ils ne connaitront pas la joie de laisser un petit mot griffonné hâtivement à son amoureux ou ses enfants sur le réfrigérateur, la carte d'anniversaire que l'on garde toute sa vie, les cahier d'école que l'on retrouve 30 ans plus tard.....cahiers et crayons, il semble que c'est un nouveau combat à mener....pour ne pas les perdre!

2013-04-05 05:11:39
Marie Gallette

L'écriture c'est l'individu . On voit s'il est souillon, maniaque, appliqué, original...C'est la négation même de l'individualisme !!! il n'y a rien de compliqué à taper sur un clavier. Même les singes le font! Pauvre monde!

2013-04-05 07:38:51
Ro Dion

"Been around the world and found that only stupid people are breeding, the cretins cloning and feeding, and I don't even own a TV"… Bref, faites la chouille, pas des enfants.

2013-04-05 11:48:35
Matthieu Maurès

@Diane Ranville : Je suis parfaitement d'accord avec toi, d'où à mes yeux la nécessité primordiale d'une technologie "neutre" et non dirigée par les multinationales de merde que mentionne Dorian Huyghe ! Car pour ce qui est de notre liberté, et de ne pas avoir de données stockées et vérifiées, c'est sûr qu'il est nécessaire d'avoir notre vie privée ! Mais en même temps, je me dis qu'un simple logiciel qui contrôle les mots comme "bombe", "attentat" et les trucs du genre, c'est pas bien méchant, et qui sait, ça peu sauver des vies (bon d'accord, c'est relatif, mais sait-on jamais), le problème actuel, c'est pas tant d'être "surveillé", c'est plutôt "qui nous surveille ?" et "font-ils ça pour nous protéger ou nous manipuler ?", je suis de ceux qui pensent qu'on nous prend pour des cons, mais est-ce que c'est mon ordinateur qui me prend pour un con ? J'en doute fort, lui il me permet justement de vous parler et donc de développer mes idées, de comprendre les vôtre, et de progresser intellectuellement, ce que je trouve quand même pas mal ! (Même si en réalité je privilégie les transports pour accéder à des lieux de rencontre ou autre, mais là encore, les transports sont aussi une part importante et intégrante de ce qu'on l'appelle "la technologie"). D'où à mon sens la nécessité de favoriser ces technologies qui permettent l'enrichissement social plutôt que celles qui nous abrutissent, mais là comme je l'ai dit, il faut faire des choix, ce qui est normal, mais à mon avis il ne faut pas tout bannir ! Tout bannir serait revenir à l'age de pierre, je veux dire, dans le sens où tout ce qu'on a, bien que matériel, disparaitrait, ce qui peut paraitre bien, mais il y a un problème. Disons pour faire simple que je pense que le matériel est là pour le matériel, et NOUS, humains, sommes là pour l'immatériel. En gros, ma "grande" idée pour "soigner" le monde, c'est quelque choses du genre : les machines font les tâches mécaniques, les humains font les tâches humaines, ça me parait logique. En gros, les machines, font le ménage, la vaisselle, bref le boulot qui ne demande pas de réflexion morale, et nous on s'occupe des choix. Je veux dire, il a fallu des milliers d'années pour savoir si une femme pouvait voter et à peine plus pour savoir si deux personnes du même sexe pouvaient s'unir ! C'est quand même stupide que ça ait pris autant de temps ! Pourquoi ? Parce-qu'il y a des gens qui pouvait se permettre de réfléchir et de décider de ce qui allait se passer comme bon leur sembler pendant que le reste de la population agissait comme des machines ... aujourd'hui je vois la société, et ce depuis TOUJOURS, comme un organisation de machines qui cherche des piles, de tout temps, on a créé des trucs pour consommer, toujours plus ... ça devrait pas être le cas ! Pourquoi ça l'est ? Parce-qu'on fait pas les choses dans le bon ordre, aujourd'hui on consomme des machines pour s'en rapprocher, alors qu'elle devrait aller nous chercher de quoi consommer, pour qu'à côté de ça on puisse s'en éloigner (quand je dis chercher de quoi consommer, avec ses limites, pas comme les gens dans Wall-E !), je veux dire, imagine un monde, où les besoins essentiels sont assurés technologiquement, c'est à dire que les cultures agricoles sont assurées proprement, et en quantité suffisante pour aider tout le monde, que les logements soient quasiment infaillibles et que chacun en ait un, bref, tout ce qui ressemble à une utopie, on se dit "pfff impossible, c'est une utopie", ouais mais on oublie que c'est parce-qu'on croit ça que ça devait impossible ;) Je veux dire, si on avait chacun nos journées libres, et que la société (parce-qu'il est absolument capital qu'elle suive sinon ça fera n'importe quoi comme à l'heure actuelle) était construite de sorte à "obliger" (pas trop non plus hein) les gens à se parler, communiquer et réfléchir, alors bon nombre des problèmes de société, des problèmes sociaux et culturels seraient réglés ! Et l'ouverture d'esprit n'en serait que plus grande ! Qui trouvera des prétextes stupides et des préjugés à 2F50 si chacun à accès aux éléments de base de manière libre et sûre ? A part les cons, j'espère qu'il y aura peu de monde ! Après, ça demande des moyens et de la volonté, et c'est ça qu'il nous manque, aujourd'hui notre système économique est mal-vu, et c'est normal ! Il est complètement pourri ! Il se rouille parce-que certains en profitent et le pire c'est que c'est légal ! On rentre donc dans un cercle vicieux de consommation pour la consommation et de destruction pure des idées par l'impossibilité de faire quoi que ce soit de par soi-même ... comme dirait un de mes amis : "il faut conditionner les gens à penser par eux-même", et je ne pense pas que ce soit en étant intégralement "murés" par des gens plus ou moins malveillants que ça marchera, il faut de la neutralité pour gérer les bases de la société, pour limiter les préjugés que tout un chacun commence sa vie avec les même chances, et cette neutralité élémentaire, une machine sait en faire preuve à la perfection ... un petit robot ne dira jamais : "Lui c'est un arabe, je vais l'arrêter pour le contrôler" ou "Un mamie qui ne connait rien de ce que je vends, je vais pouvoir l'arnaquer", non la machine elle s'en fout de nos couleurs, de notre age, de notre sexe, de nos préférences, elle fait son boulot aussi bien pour qui que ce soit et en plus elle s'en plein pas ... Et pour le pauvre pêcheur, je ne suis pas de ceux qui veulent les voir se pendre avec leur canne ! Mais si je pense tout de même que laisser les gens mourir de faim en se disant : "Non les machines sont méchantes !" c'est quand même odieux =/ Comme je l'ai dit le problème n'est pas tant des machines elles-mêmes, mais des gens qui les contrôle, mais les gens qui les contraire, ça on peut faire quelque chose pour les empêcher de nous prendre pour des cons, pour rendre justice, pour créer le monde de demain et le rendre meilleur, que ce soit pour nous ou pour nos enfants, petits-enfants, etc, mais ça c'est un travail humain, et c'est le notre, alors libre à tout un chacun de continuer sa vie en tant que simple pion mouton de la société, mais ça me parait injuste de le voir faire ce qui n'est en rien le travaille d'une vie, d'une conscience, et d'une âme humaine ! Bref, je ne sais pas si ce que je dis à l'air clair ^^' Mais en simple : je suis pour la défense de l'esprit humain, pas pour sa décadence !

2013-04-05 17:40:10
Nanou Romnee

Matthieu Maurès Nous sommes conditionnés par le modernisme. Il y a du bien dans cette évolution, mais ceci est aléatoire, il vaut mieux à mon humble avis conserver l' ecriture sur papier que sur l'ordinateur. Celui ci est très utile, mais rien ne vaut le toucher du papier et du crayon, pourtant je suis loin d' être rétrograde.

2013-04-06 06:55:53
Matthieu Maurès

C'est parce-que nous sommes conditionnés que ça n'est pas aléatoire, mais contrôlé de sorte à maintenir notre conditionnement, ce qui me semble peu moral voire pas du tout. Il est évidemment nécessaire de savoir écrire, mais rien n'empêche la calligraphie sur un support plus propre. Personnellement, je préfère privilégier une évolution vers un monde peut-être plus propre (en espérant que les moyens de faire de l'énergie propre soient enfin officialisés et mis réellement en place) plutôt que de garder mon confort purement personnel du toucher ! C'est sûr, je préfère largement une feuille, mais bon, quand je vois que j'en ai utilisé plus de 800 en deux mois pour mes cours, je me dis qu'avoir des fichiers sur mon pc serait nettement plus écologique, économique, et ça prendrait largement moins de place !

2013-04-06 09:53:36
Caroline Brisson

Je ne comprends pas ou s'en va le monde. Comment ils signent un cheque, remplissent un formulaire pour un emploie ou même pour avoir droit au chômage. L'écriture est plus que nécessaire, c'est notre histoire. Ça fait parti de l'intelligence que de savoir écrire. Sérieusement, ou s'en va le monde. Une chance qu'il y a encore des parents qui veille sur leurs enfants. Si ça fini par aboutir ici, je prendrai sur moi d'obliger mes enfants à écrire tous les jours.

2013-04-08 15:20:41
Adélaïde AristocAsh Va Sort

Dans l'écriture à la machine, tous les hommes se ressemblent. -Heiddeger-

2013-04-27 16:14:53
Marianne Diez

Affligeant......

2013-05-14 20:34:47
Sophie Nahai

effectivement révoltant, moi meme prise dans l'engrenage des technologies, commencé par le portable, le pc, puis les tablettes, les enfants deviendront de simples corps assistés dans leurs développements personnels. Revenons au stylo plume ou nous prenions le temps de réfléchir avant de poser la plume ,la facilité accordée par ces technologies déshumanise en effet tous lien, toute réflexion, une écriture, une personnalité,une écriture un developpement personnel, chacun à sa vitesse, l'écriture ne sera qu'un moyen subsidiaire pour apprendre, travailler, alors qu 'elle parait bien plus que cela, d'abord un plaisir, un besoin. les valeurs occidentales sont à plaindre, la mondialisation ne parait penser qu'au profit et à l'avancée de l'humanité face à l'etre, à ses besoins et son bonheur. le temps, le gain de temps est le moteur de ce développement, la dictée est en perdition et on en voit les conséquences, bonjour les corrections automatiques, l'assistanat du monde entier enlève tous sens à une vie.

2013-10-10 09:16:49
Mar Lène

L'écriture manuscrite J'ai bien dû faire comme tous les gamins Quelques gribouillis, quand j'étais petite Mais c'est avec un porte-plume à la main Que j'ai appris à écrire... Des chiffres, des lettres Des mots correctement écrits, Pour mieux les retenir... Et les instituteurs et institutrices N'ont pas leur pareil Pour transmettre leur savoir-faire! Pas toujours facile à reproduire Les modèles imposés Écrits au tableau sur des lignes tracées... Certains ne maîtrisent pas Et il en sera toujours ainsi Tout au long de leur vie Puis, la plume par le stylo remplacé Et ce fut de suite plus aisé Fini les pleins et les déliés! L'écriture manuscrite peut être pure Ou chargée de fioritures Ronde, généreuse ou minuscule Illisible, calligraphique... Elle est révélatrice, A chacun son caractère Pourvu qu'il nous sied Mais, le temps passant Elle devient tremblante et hésitante... Pour certains, écrire est un plaisir D'autres préféreront le modernisme Téléphone portable, ordi Ou tablette tactile Auront peut-être raison, hélas, un jour, De l'écriture manuscrite... Quelle que soit la manière Quel que soit le style L'écriture c'est tout un art Qu'il nous faut préserver! Marie-Hélène Remy (Mar Lène)

2013-12-11 10:08:06
Mar Lène

Je ne vois plus mon commentaire, alors je republie L'écriture manuscrite J'ai bien dû faire comme tous les gamins Quelques gribouillis, quand j'étais petite Mais c'est avec un porte-plume à la main Que j'ai appris à écrire... Des chiffres, des lettres Des mots correctement écrits, Pour mieux les retenir... Et les instituteurs et institutrices N'ont pas leur pareil Pour transmettre leur savoir-faire! Pas toujours facile à reproduire Les modèles imposés Écrits au tableau sur des lignes tracées... Certains ne maîtrisent pas Et il en sera toujours ainsi Tout au long de leur vie Puis, la plume par le stylo remplacé Et ce fut de suite plus aisé Fini les pleins et les déliés! L'écriture manuscrite peut être pure Ou chargée de fioritures Ronde, généreuse ou minuscule Illisible, calligraphique... Elle est révélatrice, A chacun son caractère Pourvu qu'il nous sied Mais, le temps passant Elle devient tremblante et hésitante... Pour certains, écrire est un plaisir D'autres préféreront le modernisme Téléphone portable, ordi Ou tablette tactile Auront peut-être raison, hélas, un jour, De l'écriture manuscrite... Quelle que soit la manière Quel que soit le style L'écriture c'est tout un art Qu'il nous faut préserver! Marie-Hélène Remy

2013-12-11 10:24:40

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2014