Excite

Les Français sont fatigués

C’est dans la nuit du 18 au 19 mars que débutera la Journée internationale du sommeil. Un moment que pourront vivre en direct les 12% des jeunes actifs français qui souffriraient d’insomnies mais également les 17% qui, chaque nuit, creusent un peu plus encore leurs cernes faute d’un repos suffisant.

Selon une étude menée par l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes) auprès des 25-45 ans, il apparaît que près d’un jeune adulte sur deux (45%) estime ne pas assez dormir. Ainsi, un quart des personnes interrogées ne se sentent pas reposées lors de leur réveil.

Parmi les causes récurentes du manque de sommeil, on trouve le travail (53 %), les difficultés psychoilogiques (40%), les enfants (27%) et les loisirs (21%). Sur les conséquences du manque de sommeil, une bonne majorité des sondés semble au courant des effets néfastes comme l’apparition de dépressions ou la perte de mémoire. Cela dit, ils sont peu, en revanche, à savoir que ce deficit peut favoriser la prise de poids et l’hypertension.

L’étude révèle aussi que les personnes en manque de sommeil adoptent des comportements contraire aux bonnes pratiques: le tiers d’entre elles consomment des excitants (café, tabac, alcool..) après 17h. Et ils sont 13% à prendre des produits, médicaments en tête, pour les aider à dormir.A la décharge de tous les écorchés du sommeil, on notera que la moyenne nationale de “dodo” s’établit à 7 heures et demi par nuit, soit une heure de moins que dans les années 60.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2021