Excite

Les jeux sur Internet: l’ONU veille

Philippe Douste-Blazy, conseiller spécial du secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon pour les financements innovants du développement, pense notamment à une taxation des jeux sur Internet et du commerce électronique.

Réduction de la pauvreté
M. Douste-Blazy, ancien chef de la diplomatie française, conseiller du président Nicolas Sarkozy et président d'Unitaid, un organisme international d'achat de médicaments, a été nommé mardi conseiller spécial de M. Ban Ki-moon, avec titre de secrétaire général adjoint des Nations unies. A travers la taxation des jeux sur internet, M. Douste-Blazy évoque également une «contribution volontaire des citoyens d'un ou deux euros» comme nouveau moyen de financement. Les efforts institutionnels ne suffisant pas, chacun devrait mettre la main à la poche ! «Aujourd'hui, il manque 50 milliards de dollars par an (34 milliards d'euros) pour atteindre les objectifs» souligne le nouveau secrétaire général adjoint des Nations Unies.

Sensibiliser tout le monde
«Nous allons inventer de nouveaux moyens, l'idée étant qu'il faut créer une démarche citoyenne mondiale, qui vise une mondialisation plus équitable et solidaire», poursuit-il. «Nous pensons notamment à une taxation des jeux sur Internet et du commerce électronique». Quant à l'idée d'une contribution volontaire des citoyens, d'un ou deux euros, «à l'échelle individuelle, cette micro-contribution serait indolore ». Une affirmation qui paraît être bien arrêtée. Mais est-ce de l’avis général, c’est beaucoup moins sûr.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017