Excite

Les militaires au secours des mineurs délinquants ?

L’idée n’est pas nouvelle mais cette fois, elle vient d’un député UMP, Eric Ciotti, qui voudrait que les délinquants mineurs et récidivistes soient pris en charge par des organismes militaires pour retrouver le droit chemin.

Selon la proposition de loi qui a été approuvée, semble-t-il, par l’Elysée et Matignon, les mineurs condamnés se verraient offrir le choix entre effectuer une peine de prison ou de voir celle-ci commuer en une sorte de service civique. Le jeune serait ainsi confié aux Epides (Etablissements public d’insertion de la défense). Ces organismes, dont l’encadrement est confié à d’anciens militaires, accueillent déjà des jeunes volontaires de 18 à 25 ans qui se retrouvent sans emploi, ni formation. Leurs objectifs est de fournir à leurs pensionnaires un enseignement dans trois domaines : remise à niveau scolaire, formation professionnelle et éducation comportementale. Ce service citoyen sous autorité militaire durerait quatre à six mois.

La proposition de loi devrait passer devant les députés puis les sénateurs au quatrième trimestre 2011. Quant à Ségolène Royal, elle trépigne d’impatience et voudrait que ce projet soit mis en place au plus vite. Il faut dire qu’en septembre dernier, la présidente de la région Poitou-Charentes avait soumis l’idée au ministre de la Défense. Celui-ci avait repoussé le concept en affirmant, en gros, que chacun devait faire son métier et que la délinquance n’était pas du ressort de l’armée.

Nul doute que les éducateurs spécialisés, qui ont déjà du mal à trouver du travail, soient du même avis … et craignent de devoir bientôt se rendre en Afghanistan.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017