Excite

Les Norvégiens ont désormais le droit de blasphémer

  • Getty Images

Il est désormais légal en Norvège de faire outrage à une religion. Il y a peu en effet, les parlementaires norvégiens ont approuvé à l'unanimité l’abolition de la loi qui interdit le blasphème, relate le journal norvégien chrétien Vårt Land. Le texte a été adopté définitivement mardi 12 mai.

Cette question était en discussion depuis 2005, mais suite à l’attentat qui a visé Charlie Hebdo le 7 janvier dernier à Paris, les parlementaires ont jugé nécessaire de trancher. Dans leur proposition de loi du 10 février, les deux députés Anders B. Werp (du parti conservateur) et Jan Arild Ellingsen (extrême droite) ont noté «qu’il est temps que la société défende clairement la liberté d’expression, y compris dans les questions religieuses».

Si la question a fait consensus au Parlement, la presse, elle, est divisée. Ainsi, pour Finn Jarle Sæle, rédacteur en chef de l’hebdomadaire chrétien Norge idag (La Norvège aujourd’hui), le changement de la loi sur le blasphème est un «suicide culturel» et il poursuit : «Aujourd’hui, notre système de valeur n’a plus de fondement. Même si la Constitution affirme que le christianisme et l’humanisme sont la base de l’Etat, il n’y a plus de contenu».

Pour le plus grand quotidien du pays, Aftenposten, le mot blasphème devrait sortir du vocabulaire, car il sous-entend «qu’il est possible d‘insulter une religion. Or, on peut insulter une personne, pas une religion». La dernière fois qu’une personne a été accusée de blasphème en Norvège remonte à 1933. L’auteur Arnulf Øverland avait fait un discours intitulé «Le Christianisme, la dixième plaie». Il avait été acquitté la même année.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017