Excite

Les plus grandes puissances du monde abandonnent la Syrie

C'est une honte, tout simplement. Depuis des mois, le boucher Bachar Al-Assad massacre son peuple, bombarde les villes de Syrie, alors que la communauté internationale et notamment les grandes puissances comme les Etats-Unis et la Russie se tournent les pouces.

Le ministre des affaires étrangères, Laurent Fabius, avait beau dénoncé Bachar Al-Assad comme "chef des massacreurs", dans son discours sur le monde arabe la semaine passée, la situation de la Syrie ne semble vraiment alarmer personne. Pourtant, 1.5 million de personnes ont besoin d'une aide humanitaire, et 100 000 Syriens ont déjà fui le pays.

A Genève, les "grades puissances" ont débattu sur le sujets, certes, en présence de Koffi Annan, mais le dénouement est particulièrement hallucinant : les dirigeants des Etats-Unis, de la Russie, et d'autres puissances européennes ont choisi de laisser les Syriens s'expliquer entre eux. "que les deux camps de la guerre civile se mettent d'accord entre eux par consentement mutuel".

En d'autres termes, on demande au chef des massacreurs de se mettre d'accord avec ses victimes pour résoudre un problème qui a tout de même débouché sur l'assassinat de 15 000 personnes. Comme le dit à juste titre l'éditorial du journal "Le Monde", on "croit rêver".

Malheuresement il ne s'agit pas d'un rêve, mais bien d'un cauchemar auquel le monde assiste, impuissant. Les grandes puissances de notre monde ne souhaitent pas intervenir, à cause d'intérêts économique, d'élection présidentielle en approche, et autres intérêts personnels.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017