Excite

Les produits de la mer contaminés au large de Fukushima

L'association de défense de l'environnement Greenpeace vient d'annoncer qu'elle venait d'effectuer des tests sur des produits de la mer au large de Fukushima.

Des algues contaminées

Et les résultats de ces tests n'ont rien de rassurants. En effet des taux de radioactivité beaucoup plus élevés que les normes autorisées viennent d'être observés dans de nombreux produits de la mer. Dans un prélèvement effectué par le Rainbow Warrior à 22km de la centrale atomique de Fukushima la radioactivités des algues est 50 fois supérieure à la limite maximale.

Des traces d'iode et de césium

En outre des prélèvements de coquillages et de poissons montrent aussi une forte radioactivité avec notamment la présence de radionucléides comme l'iode ou le césium 137. Jan Vande Putte spécialiste de la radioactivité au sein de Greannpeace a annoncé “Nos résultats montrent que des volumes importants de contamination continuent de se répandre à une grande distance de la centrale nucléaire de Fukushima."

Cette contamination présente un fort risque pour les populations en cas d'ingestion des produits contaminés. Cependant l'exploitation des ressources halieutiques dans cette région est à l'arrêt depuis le terrible tsunami du 11 mars, donc il n'y a pas eu de commercialisation de denrées radioactives.

Pourtant à terme une contamination des zones voisines est à craindre, même si les autorités japonaises se veulent rassurantes en comptant sur une dilution de la radioactivité par les courants et les marées. Pour l'instant les préfectures voisines de celle de Fukushima effectuent des contrôles de la radioactivité sur les produits péchés et en cas de dépassement du seuil de radioactivité légal la vente est interdite.

Photo: Glen

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017