Excite

Licenciés pour avoir récupéré de la nourriture lors d'un buffet

Pour avoir récupéré de la nourriture lors d'un buffet, deux employés handicapés affirment avoir été licenciés par leur employeur.

Deux salariés gestionnaires d'un parc informatique dans un cabinet d'avocats parisien, âgés de 56 et 34 ans, respectivement embauchés en Novembre 2007 et Avril 2008 à des postes réservés aux personnes handicapées, ont eu la mauvaise surprise de recevoir une lettre de licenciement.

Les deux courriers, identiques, stipulaient que les motifs de leur exclusion de la société imputaient à la disparition régulière de nourriture et de bouteilles, à l'occasion de repas servis dans le cadre de réunions clients ou réunions internes.

D'après leur témoignage, les deux salariés se seraient emparés de nourriture entamée en passe d'être jetée. Selon leurs propos, les deux hommes auraient demandé au maître d'hôtel qui servait les convives ce qu'il comptait faire de la nourriture restante. Il aurait répondu qu'ils pouvaient se servir car ces aliments étaient destinés à la poubelle.

C'est en recevant leur lettre de convocation, le 27 Juin dernier, qu'ils se sont aperçus de la gravité de leur geste. Après un entretien préalable avec leur employeur, ils ont été jugés responsables de leurs actes et évincés sur le champ. Lorsqu'ils ont reçu leur lettre de licenciement, le 19 Juillet, les deux salariés ont saisi le Prud'homme.

L'avocat des deux hommes a évoqué que les termes de la lettre étaient choquants, les faisant passer pour des voleurs. Ces deux salariés, jusqu'alors bien notés par leur hiérarchie, défendront leur cause au Prud'homme pour avoir été limogés au motif discutable étant donné les circonstances.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2022