Excite

Loi sur les OGM adoptée à coups d’insultes de députés

Mardi en fin d’après midi, durant le débat sur les OGM la séance a été suspendue en raison d’un très vif incident opposant Philippe Vigier (Nouveau Centre) à la gauche.

Le député NC a déclaré: "j'aurais aimé qu'en 1986 vous soyez un peu plus rapide lorsqu'on savait qu'il y avait des kits de détection du sida qu'on pouvait légaliser en France et que vous avez attendu une année pour les légaliser dans ce pays", reprochant ainsi à la gauche l’affaire du sang contaminé.

Complètement indignés et révoltés par ces propos, les députés de gauche se sont levés pour huer Philippe Vigier qui n’a pu finir de s’exprimer. Philippe Martin (PS) aurait souhaité "s’expliquer" avec son collègue mais il a été retenu.

Salopard! Voyous!

Suite à cette intervention, le président UMP de l’Assemblée nationale a suspendu la séance pour un quart d’heure et à prier les députés de gauche qui lançaient des "Salopard!" et "voyous " et les députés de droite qui scandaient "Liberté d’expression", d’évacuer l’hémicycle. Les présidents de groupe ont été convoqués.

"Si des mots ont pu blesser, (je) le regrette", a dit à la reprise le président du groupe NC pour calmer le jeu, des mots jugés insuffisants par les députés du PS, ils ont donc quitté symboliquement l’hémicycle.

La loi sur les OGM a été adoptée par 289 voix contre 221 pour 533 votants et 510 suffrages exprimés. Seul les députés UMP et une partie des Nouveau Centre ont voté pour. Le PS, PC et GDR ont voté contre. L’adoption deviendra définitive jeudi en cas d'accord du Sénat.

Le président de la République a réagit suite à cet incident, en déclarant que l’écologie est un sujet trop important pour "s’étriper" ou laisser place à la caricature politique.

Photo: Thierry Zoccolan

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017