Excite

L’origine ethnique disparaît du logiciel ‘base élèves’

La mobilisation contre le ‘fichage des élèves’ a payé. Xavier Darcos revient sur certaines données collectées pour le fichier ‘base élèves’. ‘La profession et la catégorie sociale des parents, la situation familiale de l'élève, l'absentéisme signalé, ainsi que les données relatives aux besoins éducatifs particuliers’ sont ainsi exclues de la collecte de données, a annoncé, ce vendredi, le ministère de l'Education nationale dans un communiqué.

Xavier Darcos rappelle dans ce communiqué qu’il avait demandé, début 2008, le retrait de la liste des données saisies dans le logiciel de tout ce qui n’était pas strictement nécessaire à la gestion des effectifs des élèves du premier degré par les services de l’Education nationale : la nationalité ou l’origine ethnique des élèves, de leurs parents ou de leurs responsables légaux.

Désormais, seules les coordonnées de l'élève et de ces responsables légaux seront recensées. Les données relatives à la scolarité de l'élève seront limitées à ‘des champs restreints: classe, date d'inscription, d'amission et de radiation.’

Ce fichier, approuvé par la Cnil, avait fait l’objet d’une campagne de mobilisation de la Ligue des droits de l’homme et de certains parents d’élèves, inquiets de l’utilisation éventuelles de certaines données.

Ces suppressions font suite à un courrier du 9 juin dans lequel la fédération de parents d'élèves PEEP faisait part des ‘nombreuses interrogations’ que suscitait auprès des parents ‘la nature des informations collectées’ dans la base.

La durée de conservation des données sera limitée à la scolarité dans le premier degré.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017