Excite

Lost in translation ; le clonage de l’homme de Neandertal

  • PATRICK BERNARD / AFP

Un scientifique américain annonce le retour de l’homme de Neandertal grâce au clonage d’un fœtus à partir de son ADN implanté dans une mère porteuse. Cette nouvelle digne d’Hollywood a aussitôt été reprise par l’ensemble de la presse internationale. Que les fans de science fiction se contiennent, il s’agit en fait d’une erreur de traduction.

Lors d’une interview accordée à Der Spiegel le 18 janvier, George Church, éminent généticien moléculaire américain et professeur à la prestigieuse Harvard Medical School, affirme qu’il peut ressusciter l’homme de Neandertal, disparu il y a 33 000 ans. Le scientifique de 58 ans indique qu’il est parvenu à reproduire le génome de notre lointain cousin : "J'ai déjà réussi à récolter suffisamment d'ADN à partir d'os fossilisés pour reconstituer intégralement le génome de l'espèce humaine disparue" déclare t-il au magazine allemand. Il ajoute qu’en intégrant cet ADN dans une cellule souche humaine, il lui serait possible de produire un embryon analogue à celui de l’homme préhistorique, et avec l’aide d’une mère porteuse de lui redonner vie.

L’histoire fait immédiatement les choux gras de la presse. L’ensemble des medias affirme que George Church projette de recourir à une mère porteuse pour concevoir un bébé Neandertal. Le scientifique réagit et, dans une interview parue mardi dans le Boston Herald, révèle qu’il s’agit en fait d’une erreur de traduction du magazine allemand.

Il approfondie en expliquant qu’il n’a jamais considéré faire appel à une mère porteuse, que même s’il estime « théoriquement possible » que l’homme de Neandertal soit un jour cloné, il faudrait malgré tout créer une femme Neandertal apte à porter ce fœtus et d’en accoucher. En attendant ce jour où l’on pourra découvrir notre cousin disparu fouler de nouveau la surface de la terre, certains pourront patienter en regardant l’excellent film de Jean-Jacques Annaud, La Guerre du Feu.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017