Excite

Louis Vuitton contre les défenseurs de Darfour

Louis Vuitton, le fabricant français de sacs de luxe, a déposé une plainte mi-avril contre un étudiante danoise, accusée d'utiliser "illégalement" l'image de la maison Vuitton dans une campagne de sensibilisation sur le génocide au Darfour.

Découvrez le dessin contre lequel Louis Vuitton porte plainte

La jeune artiste, Nadia Plesner, a souhaité dénoncer la manière dont les médias sous-traitent la crise au Darfour au profit de l'actualité people, en parodiant Paris Hilton: "J’ai lancé cette campagne en raison de la façon distordue dont les médias hiérarchisent les grandes et le petites informations du monde", explique Nadia au site Torrent Freak. "Comment Paris Hilton peut-elle faire plus de unes de magazines que le génocide au Darfour?"

Nadia Plesner a donc décidé de rendre les victimes de Darfour plus "glamour" en dessinant sur des tee-shirts et des posters un enfant africain, mal-nourri, portant un chihuahua et un sac de luxe tout comme la scarlette Paris Hilton. Les bénéfices de cette campagne choc baptisée "Simple Living", en référence à "A Simple Life" (l'émission de télé-réalité dont Paris Hilton était l'une des participantes), sont reversés dans leur intégralité à une association caritative.

Le 22 février, l'artiste danoise avait reçu une lettre dans laquelle Luis Vuitton lui demandait de stopper immédiatement sa campagne, estimant que le sac porté par l'enfant sur son dessin ressemblait trop aux siens. Nadia Plesner avait alors répondu: "Parfois des objets reconnaissables sont indispensables pour exprimer des signification profondes et, dans leur nouvelle forme, ils deviennent plus que les objets eux-mêmes – ils deviennent de l’art. (...) De ce fait, je m’en tiens à ma liberté d’expression (…) et je continuerai ma campagne Simple Living afin de réunir des fonds pour le Darfour".

Le Tribunal de Grande Instance a donné raison à Louis Vuitton le 25 mars et a ordonné la fin de la vente des tee-shirts et posters sous astreinte de 5'000 euros par jour. Pour suivre l'affaire , rendez-vous sur le site de Nadia Plesner.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017