Excite

L’UMP dénonce ‘l’attitude scandaleuse’ du maire de Paris

L’UMP va dénoncer "très largement" avant et pendant le jour de la grève des fonctionnaires, le 15 mai, "l'attitude scandaleuse" du maire socialiste de Paris Bertrand Delanoë qui refuse de mettre en place un service minimum dans les écoles de la capitale.

’Nous allons montrer du doigt, parce qu'il le mérite et que son attitude est scandaleuse, le maire de Paris qui refuse obstinément" de mettre en place le service minimum, a annoncé l'un des porte-parole Dominique Paillé, lors du point de presse hebdomadaire de l'UMP.

Selon M. Paillé, la décision du maire de Paris "plonge un grand nombre de familles" notamment moyennes et modestes "dans un désarroi important", en les "contraignant à trouver des systèmes de garde ou à se priver d'un jour de travail, amputant ainsi leur pouvoir d'achat".

’Cette attitude ne nous apparaît pas digne et pour la dénoncer convenablement", l'UMP va distribuer à plusieurs centaines d'exemplaires un tract destiné aux Parisiens "qui pourront apprécier l'attitude du maire de Paris face à ce qu'il faut bien appeler une prise d'otage des familles et notamment les plus modestes", a ajouté M. Paillé.

Chantal Brunel a noté que dans les petites communes il "peut parfois être difficile d'organiser ce système d'accueil", qui nécessite selon elle du "personnel libre" et qualifié "qui ait au minimum le BAFA". A Paris, a-t-elle ajouté, "on a les gens et le personnel qualifié et compétent" pour faire le service d'accueil.

Au recto, le tract déclare : "le maire de Paris refuse d'aider les familles!". Au verso, le document explique les raisons et objectifs du service minimum.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017