Excite

Lyon: déjà un air de champion

Le match au sommet de cette 28ème journée de Ligue 1 s’et soldé par une victoire des Gones face à leurs dauphins Girondins (4-2). Un succès qui maintient Lyon en tête du classement avec 6 points d’avance, désormais, sur Bordeaux. A dix journées de la fin du championnat, les jeux semblent faits.

Le championnat de France de football du 21ème est une compétition à 20 clubs où à la fin, c’est toujours Lyon qui l‘emporte. Et l’édition 2007-2008 ne déroge pas à la règle. Mis sous pression par Bordeaux depuis 3 journées, Lyon avait l’opportunité de réaffirmer la hiérarchie hexagonale du football à l’occasion du sommet entre les deux clubs. Un match qui pouvait aussi faire basculer la Ligue 1 dans une nouvelle ère. Il n’en fut rien. Au terme de la rencontre, et fort de sa victoire, le sextuple champion de France compte désormais 6 points d’avance sur le second.

Un succès qui n’a pas tardé à se dessiner. Dès la 24ème minute, les lyonnais menaient 2-0, suite à un doublé de Mathieu Bodmer (12ème, 24ème) dont un fabuleux ciseau à la sortie d’un enchaînement contrôle de la poitrine – « sombrero ». Sonné, Bordeaux n’abdiquait pas. D’autant qu’à ce moment de la partie, le club du Rhône desserrait quelque peu l’étau sur son hôte. Un relâchement qui allait se convertir à la 35ème minute par un coup franc gagnant de Wendel. Une frappe de 25 mètres sur laquelle Grégory Coupet était mal placé (2-1). En seconde période, il ne fallut que cinq minutes à Karim Benzema pour inscrire le troisième but lyonnais sur un « une-deux » d’école avec Fred (3-1). Un break synonyme de 17ème but de la saison pour Benzema, plus que jamais leader du classement des buteurs.

Mais même contrarié par les événements, Bordeaux ne lâchait pas le match. Il allait même l’emballer une dernière fois à la 60ème minutes quand Cavenaghi transforma un penalty consécutif à une faute de Toulalan sur Chalmé (3-2). Les trente minutes restantes s’annonçaient passionnantes. Pourtant, il n’y aura pas de course poursuite. Le match déclinant en intensité. Et il fallut attendre les dernières secondes de jeu, au bout du temps additionnel (90 + 4), pour assister au sixième but de la rencontre, le quatrième des lyonnais inscrit par Kader Keita (4-2).

A dix journées de la fin, la messe semble dite quant à l’épilogue du championnat. Même si hier soir, l’entraîneur lyonnais Alain Perrin et son homologue bordelais Laurent Blanc affirmaient en chœur que rien n’était tout à fait joué. Et les victoires à l’extérieur décideront peut-être du futur champion. Lyon en a six à effectuer et Bordeaux cinq.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017