Excite

Mali: l'otage français exécuté

L’information a été confirmée ce lundi à l’Elysée par Nicolas Sarkozy. Michel Germaneau, 78 ans, otage au Mali a été assassiné par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi). Il avait été enlevé le 19 avril dernier.

Le chef de l’État dénonçait ce matin 'un acte barbare, odieux' envers cet ingénieur à la retraite, enlevé au Niger et retenu au Mali. Deux opérations ont été tentées par la France et la Mauritanie afin de libérer l’otage français, venu en tant qu’humanitaire. Nicolas Sarkozy affirmait également que cet acte 'ne restera pas impuni'.

Lors d’une conférence de presse ce matin, il a 'instamment' demandé aux Français 'de renoncer à voyager' dans le Sahel. Ce soir, Bernard Kouchner s’envole pour le Mali, le Niger et la Mauritanie afin 'd’examiner avec les autorités locales et les ambassadeurs, les mesures de sécurité à prendre pour les ressortissants'.

Otage exécuté

Abou Moussab Abdel Wadou, qui se fait également appeler 'émir Droukdal' s'était exprimé dans un message sonore diffusé dimanche par la chaîne Al-Jazira. Il justifiait la mort de Michel Germaneau pour se 'venger' des six combattants tués jeudi dernier lors de l’opération menée conjointement par la France et la Mauritanie contre une de leurs bases.

Discours de Nicolas Sarkozy



Photo: Dailymotion (capture écran)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017