Excite

Mariage pour tous: après les manifestations, place au business

Il fallait s'y attendre... Les professionnels du mariage avaient flairé le bon coup. Le premier salon du mariage homosexuel a eu lieu samedi à Paris. Toutefois, le salon du mariage gay, ou « G-day », était réservé uniquement aux couples homosexuels masculins.

Ils étaient nombreux à affûter leurs offres commerciales afin d'être prêts à répondre à la demande. Et voilà que le premier salon du mariage homosexuel s'est tenu ce samedi à Paris, quatre jours seulement après le vote agité de la « loi Taubira » (loi sur le mariage pour tous) par le Parlement.

Réparties sur 700 m², une trentaine de sociétés ont donc proposé des services de wedding planners (organisateurs de mariage), photographes ou encore costumiers. À priori, rien de très innovant par rapport à un salon du mariage lambda. « La principale différence c’est qu’ici, les exposants s’affichent en faveur de l’égalité » explique cependant Claire Jollain, l’organisatrice de l’évènement. Ainsi, ici, tous les exposants sont « gay-friendly », ce qui n’est pas forcément le cas partout. Et c’est sur ce créneau que jouent les entreprises présentes.

Les premières unions entre personnes de même sexe devraient être célébrées en juin, pour autant que le Conseil constitutionnel ne trouve rien à redire au texte. Les professionnels du secteur espèrent voir plus de 6700 couples passer devant le maire ces douze prochains mois. De quoi faire du chiffre d'affaires puisque le prix moyen d'un mariage en France s'élevait à 13 000 euros en 2011, et à peu près 20 000 euros pour la version haut de gamme, selon une étude Ipsos réalisée en 2012.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017