Excite

Marius, la girafe sacrifiée par le zoo danois boulverse la Toile

  • Getty Images

L’histoire bouleversante de Marius la girafe du Zoo de Copenhague au Danemark est en train de faire le tour du Web. L’animal âgé de 18 mois a été abattu et sa dépouille donnée aux lions pour des raisons jugées peu convaincantes et en dépit d’une pétition internationale qui a recueilli plus de 27.000 signatures.

Pourquoi avoir abattu une bête que différents zoos proposaient de reloger ? Car elle n’avait pas le patrimoine génétique qu’il fallait et qu’elle n’aurait donc pas pu se reproduire. Le zoo danois participe en effet à un programme de l’Association européenne des zoos et des aquariums pour éviter la consanguinité chez les girafes.

Le girafon a donc été abattu par balles plutôt que pas injection létale de sorte de pouvoir être ensuite dévoré par les lions. La dissection de son cadavre a été effectuée en public, devant adultes et enfants.

Selon Bengt Holst, directeur scientifique du zoo, il s’agit d’afficher « un comportement sérieux au sujet des activités de reproduction, y compris la participation à des programmes de reproduction ».

Et au sujet de la dissection publique du corps il explique que cela permet aux gens d’entendre des « histoires auxquelles ils n’ont normalement pas accès. Je pense que c’est bon. Elle permet d’augmenter les connaissances sur les animaux, mais aussi celles sur la vie et la mort».

Interrogé par Expressen, un responsable de l'Association des zoos suédois, Jonas Wahlström, a dit comprendre l'euthanasie, mais s'étonner du sort réservé à la dépouille, disséquée devant un public, et réservée ensuite à l'alimentation des lions. « Si on annonçait ça dans les zoos suédois, je crois que le personnel se ferait presque lapider », a-t-il déclaré.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017