Excite

Métro Party in Paris

La dernière Métro Party a eu lieu le 24 mai dernier, sur la ligne aérienne numéro 6. Elle est pour moitié sous terre et en plein air. La règle du jeu est très claire : pas de dégâts, pas de cigarettes, par contre à fond la "zicmu"…

Nées et largement célébrées aux Etats-Unis, la Métro Party fête sa troisième édition avec la fanfare étudiante, les "Paies Mobiles". C’est le collectif Aristopunk et Party Terrorist qui a intronisé en France (en 2003), ce concept.

Comment ça marche? Les rendez-vous sont lancés via un réseau social. Pour la Party du 24 mai, c’est une invitation Facebook qui a donné le lieu et la date. Pour s’y rendre, rien de très compliqué: il vous suffit d’investir une rame de métro le temps d’un trajet et vous n’avez plus qu’à faire la fête. Pas de tenue correcte exigée, pas de sélection.

Est-ce qu’on s’amuse? Perruques et lunettes de soleil font un tabac. La troupe venue mettre l’ambiance se fait appeler la "mob" (pour "Paies Mobiles") et le mégaphone entonne une douce musique de hurlements. Les fêtards affluent dans les wagons sous le regard encore hébété des passagers. La "teuf" est à son paroxysme.

Mais c’est légal? Oui si on ne croise pas trop les agents de la RATP. Il faut savoir calmer le jeu, rester courtois et la fête repart. "Malgré son apparence sauvage, elle est généralement bien accueillie par les usagers. Certains se prennent au jeu et esquissent quelques pas de danse".

Et la prochaine? "Les Métro party, comme tous phénomènes de mode, vont s'essouffler". Elles pourraient être remplacées par d'autres soirées, plus intimes, comme des dîners dans le métro.

Découvrez la Métro Party sur la ligne 6 du métro parisien:



France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017