Excite

Meurtres à Toulouse et Montauban : la police recherche un ex soldat néo-nazi

La police recherche activement le tueur qui a tiré sur les enseignants et les élèves de l'école juive d'Ozar Hatorah de Toulouse, ainsi que des soldats à Toulouse et Montauban entre le 11 et le 19 Mars. Les policiers affirment que l'arme utilisée est la même, et les victimes sont systématiquement des juifs, maghrébins et guadeloupéen, confirmant l'hypothèse qu'il s'agit bel et bien d'un crime raciste.

Mais jusqu'à hier, il semblait s'agir d'un règlement de compte entre un ex-militaire qui a probablement été renvoyé par l'armée, et des parachutistes militaires. Un lien a été établi entre les soldats tués (tous du 17ème régiment du génie parachutiste) et 3 soldats aux tendances néo-nazies qui faisaient partie du même régiment mais qui ont été renvoyés suite à des photos prises avec une croix gamée.

L'attitude du tueur est une autre confirmation que ce dernier a bien fait partie de l'armée. En effet, son calme face au évènement, ainsi que son sang froid, décrits par des témoins, prouvent qu'il s'agit de quelqu'un qui est habitué à utiliser des armes à feu.

Une caméra de l'école aurait réussi à prendre quelques images du tueur, alors qu'il poursuivait des élèves au sein de l'établissement Ozar Hatorah. Il a ensuite attrapé la fille du principal, et l'a abattue d'une balle dans la tête. De la même façon, il a aussi assassiné Gavriel Sandler, âgé de 6 ans, son frère Aryeh, 3ans, et leur père, Jonathan, un enseignant de 30 ans qui travaillait dans cette école.

5 personnes sont gravement blessées et un garçon de 17 ans est entre la vie et la mort à l'hôpital. Nicolas Sarkozy a dénoncé un crime 'abominable' et a déclaré que la France entière était affectée par ces tueries. Benjamin Netanyahu de son côté, a placé toute sa confiance dans la réaction du président et du gouvernement français pour qu'ils trouvent rapidement le tueur.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017