Excite

MR 73: noir c'est noir

Avec son dernier film, Olivier Marchal nous plonge encore un peu plus dans les ténèbres de l’âme d’un flic

Marseille. Un tueur en série. Un flic rongé par l’alcool et son passé. Une survivante et un assassin libéré pour bonne conduite. Tels sont les éléments de MR 73, conclusion du tryptique sur l’univers policier brossé par Olivier Marchal, après Gangsters en 2002 et 36 quai des Orfèvres en 2004. Et une fois encore, c’est à Daniel Auteuil que le réalisateur a fait appel pour interpréter ce policier zombie. Un rôle que l’acteur porte à la perfection, dans la peau de Louis Schneider plus sombre que jamais.

Mais ce film n’est pas à mettre devant tous les yeux. Surtout pas s’il s’agit de se remonter le moral. Là, l’optimisme n’est pas convié. Aucun espoir dans un monde peuplé de brutes et de sadiques. MR 73 nous propose, en fait, un aller simple pour l’enfer. Un chemin emprunté par Olivier Marchal, dans une autre vie, quand il était policier lui-même.

D’ailleurs, MR 73 s’inspire d’une affaire qu’Olivier Marchal a eu à charge. Un tournant qui l’a poussé à quitter la police en 1992 et qui le hante encore. “La noirceur de mes films, explique t-il, est le reflet de l’oppression que j’ai subie pendant mes années de flic”.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017