Excite

MySpace propose un site de musiques à télécharger ou écouter

Les partenaires lanceront "dans les prochains mois" un service légal de musique en ligne qui entrera en concurrence avec le leader du marché: iTunes d'Apple.

Sur les quatre "majors", seule la maison de disques d'origine britannique, EMI, a jusqu'ici refusé de prendre une participation dans la co-entreprise qui sera basée à Los Angeles, Californie. Cette joint-venture portera le nom de la plate-forme existante MySpace Music. Celle-ci regrouperait, à ce jour, plus de 5 millions de profils d'artistes et séduirait 30 millions de visiteurs uniques par mois.

Pour leur part, Universal Music Group, Warner Music Group et Sony BMG Music Entertainment en plus d'une participation dans MySpace Music, recevront une partie des revenus publicitaires générés. Les détails financiers de l'opération n'ont pas été précisés.

Pour les internautes, MySpace Music proposera: l'intégralité des catalogues des majors partenaires, du streaming gratuit audio et vidéo financé par la publicité, du téléchargement de MP3 (sans "verrous numériques" ou DRM) ainsi que des services annexes (personnalisation, création de playlists, sonneries de terminaux mobiles, places de concerts) Dans ce cadre, un service payant de téléchargement par abonnement sera également proposé.

L'industrie du disque s'efforce de générer de nouveaux revenus sur internet pour compenser la baisse des ventes de disques, conséquence du piratage, avec des ventes globales ramenées à 11,5 milliards de dollars en 2006 contre 15 milliards en 1999.

MySpace, dont le réseau a été initialement formé autour de musiciens aux Etats-Unis, entend bouleverser un marché en croissance dominé par iTunes, en associant à la diffusion légale et au téléchargement de musique des fonctions d'échange et de collaboration. Il s'agit également pour le réseau social et sa maison mère, News Corp, de ne pas se laisser voler la vedette par Facebook (qui négocie également avec les majors du disque).

MySpace revendique 220 millions d'inscrits à travers le monde, contre 67 millions pour Facebook.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017