Excite

Nelson Mandela a été hospitalisé

  • Getty Images

C'est la deuxième fois que l'ancien président de l'Afrique du Sud se fait hospitaliser pour un problème d'infection pulmonaire. A presque 95 ans, le monde a toutes les raisons de s'inquiéter de la santé de Nelson Mandela, l'un des plus grands défenseurs des droits de l'homme, figure du combat contre l’apartheid.

En décembre 2012, Nelson Mandela avait déjà fait l'objet d'une hospitalisation longue de dix-huit jours pour un problème similaire lié probablement aux séquelles d'une tuberculose contractée durant ses années passées au bagne de Robben Island (dix-huit de ses vingt-sept années de captivité ont été passées au bagne de Robben Island, au large du Cap).

"L'ancien président Nelson Mandela a été hospitalisé peu avant minuit", "Les médecins s'occupent de lui, et s'assurent qu'il bénéficie du meilleur traitement médical possible et de tout le confort" apprend t-on dans un communiqué de la présidence jeudi matin.

Nous appelons le peuple sud-africain et le monde entier à prier pour notre cher Madiba et pour sa famille (...) "Nous avons une totale confiance dans l'équipe médicale et nous savons qu'ils feront tout leur possible pour qu'il retrouve la santé" ajoute Jacob Zuma, président de l'Afrique du Sud depuis 2009. Ce dernier est aussi chef de l'ANC (African National Congress), le même parti politique déclaré hors-la-loi en 1960 qui a porté à la tête du pays Mandela en 1994, le premier président noir de l'Afrique du Sud.

Aujourd'hui on parle d'un Nelson Mandela très affaibli, qui n'est pas apparu depuis près de trois ans en public. Mandela vit entre Johannesburg, la plus grande ville du pays et Qunu, le village où il a grandi et où repose son fils Makgatho Mandela mort en 2005 du Sida.

Le président Jacob Zuma lui avait rendu visite le 10 février dernier. Il l'avait trouvé alorsa "en forme et détendu". Son ami avocat George Bizos évoque quant à lui des défaillances de mémoire.

Le lieu d'hospitalisation n'a pas été révélé. La famille demande aux médias de "respecter son intimité pour laisser les médecins faire leur travail".

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017