Excite

Netanyahou accepte un état palestinien

Dimanche soir, pour son premier discours de politique étrangère depuis les dernières élections, le premier ministre israélien s’est dit favorable à la création d’un Etat palestinien indépendant avec des conditions très précises.

Les propos tenus ce week-end par Benjamin Netanyahu à l'université de Bar Ilan, près de Tel Aviv, à propos de la reprise des négociations de paix avec les Palestiniens ont suscité de vives réactions un peu partout dans le monde. Pour les Etats-Unis et l’Europe, il s’agit d’un premier pas important dans le processus de pacification des relations entre Israël et la Palestine. Pour les pays arabes voisins d’Israël en revanche, ce discours reflète clairement l’idéologie américaine et ne tient pas compte des droits du peuple palestinien. En Palestine, un proche collaborateur de Mahmoud Abbas, dénonce une volonté masquée de «protectorat israélien».

Ce sont les exigences de Benjamin Netanyahu qui posent problème : le premier ministre israélien impose 3 conditions pour qu’un Etat palestinien puisse être instauré : avant-tout la reconnaissance publique d'Israël en tant qu'état juif, puis la démilitarisation de la Palestine ainsi que la mise à l’écart du Hamas pour avoir de «solides garanties de sécurités», enfin le soutien de la communauté internationale. Par ailleurs, Benjamin Netanyahu a réaffirmé la souveraineté d'Israël sur Jérusalem et rejette l’idée d’un retour des réfugiés palestiniens en terre israélienne. La paix n’est pas encore conclue...

Photo : La Presse

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017