Excite

Nicolas Sarkozy: roi nu, autoritaire et susceptible

Révélations choc sur le site Wikileaks. Les fichiers américains diffusés sur le site sont qualifiés de 11 septembre diplomatique par la presse italienne. Voici ce que pensent les Américains des principaux dirigeants du monde.

Sarkozy: roi nu, susceptible et autoritaire

Chacun en prend pour son grade, à commencer par Nicolas Sarkozy qui aurait été qualifié par le département d'Etat d'Hillary Clinton de 'susceptible' et 'autoritaire' (Le Figaro). Notre Président serait également considéré comme un 'roi nu'... Là, on a plus de mal à comprendre! L'Elysée a fait savoir qu'elle ne réagirait pas à ces déclarations.

Mais que Nicolas se rassure, il n'est pas le seul dirigeant que la diplomatie américaine critique! A propos de la chancelière allemande, Angela Merkel: 'elle évite les risques et est rarement créative'. Le président russe Dmitri Medvedev est qualifié de 'Robin de Poutine, si celui-ci était Batman'. Kim Jong-Il, le dictateur nord-coréen, serait un 'vieux bonhomme flasque'. Quant à Silvio Berlusconi, les Américains critiqueraient 'son penchant pour les fêtes endiablées jusqu'au bout de la nuit, qui signifient qu'il ne prend pas suffisamment de repos'.

Câbles diplomatiques français aussi!

Washington n'est pas la seule capitale à devoir craindre la divulgation de documents confidentiels sur le site Wikileaks... Paris n'est pas en reste puisque d'après El Pais, qui publie une carte des fuites, 3.800 documents environ (sur les 250.000 diffusés) concerneraient notre capitale. Certains propos de Nicolas Sarkozy et de son conseiller diplomatique Jean-David Lévitte auraient également été publiés. On apprend alors que l'Iran est 'un État fasciste' et que Hugo Chavez est un 'fou': 'Il est en train de transformer l’un des pays les plus riches d’Amérique latine en un nouveau Zimbabwe.'

Quels dangers pour la diplomatie internationale?

La Maison Blanche a très fortement condamné la publication de ces documents, jugée 'irresponsable et dangereuse'. L'initiative de WikiLeaks pourrait, selon Washington, faire courir des risques mortels à des individus.

Photo: sarkozynicolas.com

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017