Excite

Nicolas Sarkozy vit au-dessus de ses moyens

Il s’agit d’une première concernant les comptes d'un chef d'Etat français depuis le roi Louis XVI. En effet, Un rapport de la Cour des comptes a amené Nicolas Sarkozy à rembourser certaines dépenses d'ordre privé qui avaient été prises en charges par l'Elysée.

Il rembourse 14.123 euros

Nicolas Sarkozy a ainsi remboursé la somme de 14.123 euros. Philippe Séguin, président de la Cour des Comptes, a précisé que le président français a demandé à ce qu'on lui remettre en mains propres les factures de ses dépenses privées et de celles de sa famille.

Il semble que Nicolas Sarkozy vive au-dessus des moyens de l'Elysée. C’est dans ce cadre que la Cour des comptes a demandé à l'Elysée de réduire son train de vie et de modifier certaines procédures. C’est le premier contrôle du genre jamais effectué depuis deux siècles.

Philippe Séguin s'est félicité que "l'exécution du budget 2008 a été, sur la plupart des postes de dépenses, conforme aux prévisions". Reste à dire que "le chemin à parcourir est encore important". C’est ainsi qu’il faut fournir un effort supplémentaire en matière des frais jugés inutiles liés aux voyages publics, qui ont coûté la bagatelle de 14 millions d'euros en 2008, mais aussi aux déplacements privés du chef de l'Etat.

Sont aussi dans le collimateur de la Cour des Comptes, les commandes très ordinaires de nourriture ou de combustibles, les factures d'études et de sondages commandés à l'institut Opinion Way, ainsi que l'affectation de trois résidences présidentielles à Rambouillet, Marly-le-Roi (Yvelines) et Souzy-la-Briche (Essonne), inutilisées mais entretenues pour 1,76 million d'euros par an. Par ailleurs, 55 conseillers et collaborateurs du président sont appelés à déclarer régulièrement les avantages liés à leurs logements de fonction gratuits du Quai Branly à Paris et qui sont selon la Cour des Comptes sous-évalués.

Il faut dire que Nicolas Sarkozy avait accepté de se soumettre à ce genre de contrôle au début de son mandat. Et il semble que l'Elysée a promis de corriger certaines pratiques. C’est une très bonne réaction qui doit être appréciée, surtout en ces temps de crise.

Photo: flickr.com

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017