Excite

NKM et la mairie de Paris c'est parti !

  • Getty Image

Malgré un nom à coucher dehors, Nathalie Kosciusko-Morizet a quelques atouts pour elle dans la course à la mairie de Paris. La candidate UMP devra en découdre avec la première adjointe PS au maire actuel de ParisAnne Hidalgo, Christophe Najdovski (EELV), Wallerand de Saint-Just (candidat du rassemblement bleu marine -FN) et Marielle de Sarnez (MoDem).

Dans la famille des "peut-être" on compte Chantal Jouanno (UDI) Martine Billard et Alexis Corbière (Front de gauche) et surtout Rama Yade à l'UDI qui devrait se prononcer en septembre.

Grande nouveauté dans cette campagne : le nombre de femmes en lice. À noter en effet qu'aucune femme n'a encore occupé la place de maire de la capitale française.

Nathalie Kosciusko-Morizet est incontestablement la favorite de l'opposition. Elle a déjà passé le tour chaotique des primaires ouvertes de l'UMP en laissant sur le carreau début juin Pierre-Yves Bournazel, Franck Margain, François Legaret, Chenva Tieu. Et personne ne lui a fait de cadeau.

NKM est une de ces femmes au curriculum impeccable : à tout juste 40 ans, cette polytechnicienne a déjà été ministre de l'Ecologie et secrétaire d'Etat chargée du développement et maire de Longjumeau de 2008 à 2013. Née à Paris, la candidate UMP incarne à la fois la droite traditionnelle et un nouveau visage moderne, écolo-numérique.

Elle est héritière d'une grande lignée d'hommes politiques et son frère Pierre Kosciusko-Morizet est le fondateur du site de vente en ligne PriceMinister.

NKM se dit favorable à une alliance civile homosexuelle en mairie mais s'oppose à l'adoption et à la PMA. Elle s'est abstenue lors du vote du texte du mariage pour tous à l'Assemblée nationale.

Sa carte écologique séduit un certain nombre de parisiens. Un militant présent lors de son rassemblement à la Bastille le 30 juin réclame une capitale "avec moins de culture et plus de propreté".

Ce rassemblement a donné un coup d'envoi à la campagne qui devra se conclure en mars 2014, lors des élections municipales. "Paris ressemble trop à celui d’hier. Paris, c’est notre histoire mais c’est aussi notre avenir !" y a déclaré NKM.

Si Anne Hidalgo, la candidate socialiste incarnerait "la dauphine, numéro 2 longtemps, numéro 2 tout le temps !" elle serait au contraire l'image du "changement", ce mot magique, "l'effet Obama" dont les hommes politiques ne peuvent plus se passer.

Sur l'esplanade de l'Arsenal à la Bastille les volontaires ont pu profiter ce dimanche d'un dimanche ensoleillé. Les conditions idéales pour poser une première pierre.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017