Excite

Norvège : début du procès d'Anders Breivik

Il y a de celà presque 1 an, Anders Behring Breivik mettait en action son plan diabolique consistant à abattre froidement 77 innoncents à Oslo puis sur l'île d'Utoya. S'il choisi de plaider non-coupable dès le début de son procès, c'est justement parce que son but n'est pas d'être considéré comme un fou, mais au contraire comme quelqu'un qui avait prémédité ses actions, qui sont le résultat d'une philosophie partagée par d'autres personnes en Europe et dans le monde.

On se rappelle de ce livre de 1518 pages intitulé "2083 a European declaration of Independance" qu'il avait publié sur Internet et remis à une centaine de personnes, juste avant de commettre ses attentats. On se souvient aussi qu'il avait demandé un procès public, pour profiter de l'occasion afin de mieux diffuser son message non seulement aux Norvégiens mais aussi au monde entier.

Si ce procès public lui a été refusé, tout laisse à croire que Breivik ne va tout de même pas laisser passer une telle occasion de parler de sa doctrine néo-nazie et anti-islam appelée le "Counterjihad". Les militants de ce mouvement dénoncent l'"Eurabia", une thèse selon laquelle le monde arabe serait en train d'absorber l'Europe.

Breivik s'oppose donc catégoriquement à tout mouvement d'immigration en Europe, et s'attaque non seulement à l'Islam et aux musulmans mais également à ceux qui favorisent leur intégration en Europe. Il s'inspire de mouvements extrémistes norvégiens et américains s'opposant systématiquement au multiculturalisme.

Ce qui est inquiétant, c'est de savoir que Breivik est loin d'être le seul à penser de cette façon. Des rassemblements néo-nazis ont lieu régulièrement en Europe, comme à Aarhus au Danemark par exemple, où se retrouvent des Anglais, des Allemands, des Scandinaves et autres racistes partageant la même haine envers le Coran, l'Islam et le multiculturalisme.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017