Excite

Nouvelle attaque mortelle de requin à La Réunion

  • Getty Images News

Une jeune fille de 15 ans a été tuée par un requin alors qu’elle nageait à moins de 5 mètres de la côte ce lundi. Il s’agit de la première attaque de requin dans cette aire contre un simple baigneur. Seuls les surfeurs avaient été jusque-là les cibles des squales.

"Les conditions de cette attaque sont surprenantes. On ne pensait pas qu'un requin pouvait venir si près de la côte" s’est étonnée Gina Hoarau, la directrice de la sécurité publique. Pourtant, l’agence de presse réunionnaise confirme que cette zone était belle et bien interdite à la baignade.

En effet, le lieu du drame est un cimetière marin qui plonge à pic dans les profondeurs de l’océan sans être protégé par la barrière de corail. Une zone dangereuse qui faisait l’objet d’une interdiction.

La jeune victime l’ignorait. Les panneaux qui signalaient son interdiction avaient été arrachés "à la suite d’un acte de malveillance" a déclaré la députée-maire Huguette Bello.

L’adolescente était en vacances sur l’île. Elle vivait en métropole chez sa mère et était venue trouver son père, responsable d’un club nautique à Saint-Paul.

Elle était partie nager équipée d’un masque et d’un tuba "entre le club nautique de Saint-Paul et le restaurant le Grand Baie". Le drame s’est produit à moins de 5 mètre du bord vers 12:15.

Un homme a tenté de la secourir à bord de son bateau mais il était déjà trop tard. Le requin avait sectionné le corps de la jeune fille en deux. Gina Hoarau a confirmé qu'"une partie de son corps a été emportée par le squale". Sa sœur de 14 ans qui nageait à ses côtés a échappé à l’attaque.

L’île est sous le choc. Le préfet Jean-Luc Marxa a autorisé à pourchasser le requin "susceptible d’avoir commis cette attaque". La dernière victime d’un squale sur l’île de La Réunion remonte au 8 mai dernier. Un surfeur de 36 ans en lune de miel dans l’île avait été tué à Saint-Gilles.

Entre 2011 et 2012, La Réunion a connu plus d'une douzaine d'attaques de requin, dont quatre mortelles. Cette recrudescence des attaques dans l’île a suscité des controverses entre les autorités locales, les associations pour la protection des animaux et les surfeurs. L’aquaculture est pointée du doigt. Les surfeurs s’organisent pour rendre leurs spots plus sûrs. Ce nouvel épisode devrait raviver les psychoses autour de ce prédateur marin.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017