Excite

Obama "singé" par le New York Post

The New Yorker avait, en juillet dernier, présenté sur sa Une, Obama et sa femme en militant islamiste, une kalachnikov à la main. Mercredi dernier, c’est à un singe que le New York Post a comparé le Président.

La publication d'une caricature suggérant que le plan de relance américain aurait été préparé par un singe fait grand bruit aux États-Unis. Les associations ont craint une référence raciste envers le président Obama, ce qui a obligé le rédacteur en chef du Post a présenté publiquement ses excuses.

Mais le journal affirme également ses prises de positions antagonistes sur d’autres sujets plus polémiques encore. Concernant le Président Obama: "Il s'agit d'une parodie d'actualité, avec un dessin représentant l'abattage d'un chimpanzé violent dans le Connecticut, et l'auteur se moque d'une manière générale des efforts de Washington pour ranimer l'économie".

Seulement voilà, la petite phrase que le policier (qui vient d’abattre un singe) dit à son coéquipier, n’a rien de délicat: They’ll have to find someone else to write the next stimulus bill (Ils vont devoir trouver quelqu'un d'autre pour rédiger le prochain plan de relance).

Le révérend Al Sharpton, militant des droits de l’homme est outré par ce dessin qui pose problème si l’on se réfère à l’histoire de la communauté Noire: "dans l'histoire des attaques racistes contre les Noirs américains, ils ont souvent été comparés à des singes".

Photo : Tony the Misfit, Flickr

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017