Excite

Oklahoma : un chasseur de tornade et son fils perdent la vie

  • Tim Samaras sur le profil Facebook de Twistex

Tim Samaras, chasseur de tornade de profession, son fils Paul âgé de 24 ans et son plus fidèle collaborateur Carl Young ont trouvé la mort dans un des cinq "Twister" qui ont ravagé différentes zones de l'Etat de l'Oklahoma.

Après la terrible tornade qui avait dévasté la ville de Moore et tué près d'une centaine de personnes le 20 mai dernier, l'Oklahoma a été une nouvelle fois touché par ce violent phénomène naturel, faisant cette fois-ci 13 victimes, dont Tim Samaras à El Reno.

Tim Samaras, 55 ans, était un chasseur de tornade, une profession qui peut paraître loufoque et anecdotique mais qui est pourtant loin de l'être. Certes il faut aimer l'aventure et savoir se risquer au danger pour s'approcher de ce métier. Mais pour Tim, cela représente surtout plus de trente ans d'études et beaucoup d'ingéniosité.

Tim était considéré comme une véritable star dans le métier. Ingénieur de profession, il avait conçu et construit des outils qui avaient permis pour la toute première fois d'observer à 360° la trombe d'air de l'intérieur, en utilisant six caméras HD.

Autre invention que l'on doit à Samaras : un appareil photo capable de capturer les éclairs grâce à des millions de photogrammes.

Le scientifique avait raconté au National Geographic à quel point on pouvait vivre d'"incroyables instants fugitifs" lorsqu'on se trouvait près d'une tornade. Il raconte que c'était au plus près que l'on était capable d'arracher certains détails, certaines sensations sur le vent et sa puissance, sur l'odeur de la tornade, le son qu'elle produit. Des informations fondamentales qui permettent d'anticiper encore plus tôt la formation d'une tornade.

"Pour les recherches météorologiques, il est difficile d'obtenir des financements. Je survis grâce à quelques subventions du gouvernement et grâce aux médias." avait expliqué le chasseur de tornade. Et ce besoin d'images spectaculaires signifiait souvent plus de prise de risque.

Tim Samaras avait fondé sa propre société qu'il avait appelé Twistex, pour Tactical Weather Instrumented Sempling in Tornadoes.

Cette fois la passion de son métier a eu raison de lui. Jim, son deuxième fils a laissé un message sur son profil Facebook à propos de son frère Paul : "Malheureusement ils sont partis, mais en faisant au moins quelque chose qu'ils aimaient".

Extrait d'une interview TV de Tim Samaras, qui raconte son métier peu banal...

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017