Excite

Opération anti-blanchiment en Europe

Une vaste opération anti-blanchiment en Europe, baptisée Athéna, a permis de saisir 45 millions d’euros depuis le mois de septembre dernier, date de commencement de l’initiative. Coordonnée par la France, la première étape de cette action de terrain qui a impliqué la collaboration de centaines de douaniers dans vingt-trois pays européens, s’est déroulée du 10 au 17 septembre 2008. La Croatie, la Norvège ainsi que l'Algérie, le Maroc et la Tunisie se sont également associés à l’opération Athéna.

De nombreux contrôles inopinés ont été effectués sur des lieux stratégiques tels que les gares, aéroports, grands axes routiers permettant d’ouvrir 37 enquêtes judiciaires visant à établir un lien entre argent non-déclaré et activités criminelles comme les trafics de drogue, les fraudes financières, les réseaux de contre-façon ou encore les réseaux de prostitution. 285 passages en fraudes de capitaux ont été constatés pour un montant total de 7,6 millions d'euros. De trop nombreux voyageurs enfreignent l’obligation européenne qui impose de déclarer le transports de capitaux d'un montant supérieur à 10.000 euros. Les sommes qui constituent l’argent sale sont destinées à être ensuite réinjectées dans des activités légales, donc blanchies.

"Cette opération a été très fructueuse à la fois sur la découverte de comptes à l'étranger et à la fois sur des passages d'argent liquide entre les frontières", a déclaré Eric Woerth, ministre du Budget. Il reste tout de même difficile de donner des chiffres précis sur le phénomène du blanchiment d’argent.

Photo : rtbf.be

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017