Excite

Quelles activités pourraient nécessiter un passeport vaccinal en France ?

Les détenteurs du passeport vaccinal auront la possibilité de se déplacer librement dans la mesure où cette pièce est admise en France. Il permettra également d’avoir accès aux lieux publics tels que les stades, les zones touristiques, les théâtres, les salles de cinéma, les restaurants etc. En plus du passeport vaccinal, chaque individu concerné devra tout de même fournir un test PCR valide.

Dans quelles mesures le passeport vaccinal sera-t-il recommandé ?

A priori, le projet du passeport vaccinal est assez controversé en France. D’après une enquête Ifop publiée en janvier dernier dans le journal Le Parisien, sur dix citoyens français, seulement six sont favorables au vaccin. Que ce soit sur le plan sanitaire, éthique ou judiciaire, l’idée du passeport vaccinal fait couler beaucoup d’encre et de salive. Toujours dans la même lancée, le Conseil économique social et environnemental (Cese), entre 17 février et 7 mars dernier, a réalisé un sondage en ligne afin d’évaluer la position des français par rapport au passeport vaccinal.

Cependant, dans le cas où le gouvernement français adopte cette mesure, le passeport vaccinal va être exigé pour les voyages nationaux et internationaux au niveau des aéroports. De même, pour assister à des manifestations publiques telles que des meetings, des marches etc. vous devez être en possession de ce document. L’accès aux restaurants, aux salles de cinéma, aux théâtres, aux stades etc. sera également soumis à la présentation d’un passeport vaccinal.

Le test Covid-19 : une alternative au passeport vaccinal

À défaut d’un passeport vaccinal, les français devront présenter un test Covid-19 négatif pour circuler librement. C’est du moins ce qui est prévu dans les documents. En effet, il est prévu que le projet soit adopté en juin prochain. Mais, de façon pratique, la réalité en France sera toute autre. Car, les personnes qui souhaitent se faire vacciner ne pourront pas l’être dans l’ensemble d’ici le début de l’été. C’est d’ailleurs pour cette raison que le Président de la République Emmanuel Macron a repoussé l’échéance jusqu’à la fin de l’été. Cela permettra aux français qui ne sont pas favorables au vaccin de pouvoir se faire tester. Ceux qui seront testé négatif auront ainsi la possibilité de reprendre une vie normale.

Par ailleurs, le 30 avril dernier, l’Académie nationale de médecine à travers un communiqué recommandait la mise sur pied d’un «pass vaccinal ». Il serait une solution provisoire avant l’implémentation du passeport vaccinal. Ce document, selon l’Académie, fera office de justificatif de vaccination en cours (à partir du 15ème jour après la première dose) ou complet. L’objectif principal étant de favoriser la reprise graduelle des activités économiques ou les regroupements dans les milieux publics, et inciter également les personnes perplexes à prendre le vaccin.

L’Académie nationale de médecine propose tout de même que ce « pass vaccinal » soit inclus dans l’application « TousAntiCovid » sous forme de code QR. Et pour les personnes qui n’ont pas de smartphones, une version imprimable sur papier du pass doit être envisagée.

Certificat de vaccination et certificat sanitaire : à ne pas confondre

Encore appelé certificat de vaccination, le passeport vaccinal est une pièce officielle qui justifie le fait qu’une personne subit le processus complet de vaccination contre le Covid-19. Il constitue également une « autorisation de circuler ou d’accès » pour toute personne qui en dispose. En possession de ce document, il sera donc possible pour vous de vous déplacer partout en France et à l’étranger (si le pays d’accueil le permet). Vous pourrez également avoir accès aux lieux publics (musées, stades, restaurants, théâtres, salles de spectacles…) ainsi qu’aux rassemblements publics (meetings, marches…).

En France, le passeport vaccinal pourrait être semblable au carnet de vaccinations internationales, quelquefois exigé pour voyager dans certains pays. En principe, il est réservé aux patients qui sollicitent le vaccin contre la fièvre jaune dans les Centres de vaccinations internationaux.

Par contre, le certificat sanitaire est une pièce digitale qui ne sera pas exclusivement relative à la vaccination, comme l’a affirmé Emmanuel Macron le 25 février dernier. Les méthodes adéquates à ce nouveau « pass » n’ont pas encore été définies. Cependant, il serait en un espace numérique propre à chaque personne et accessible à partir de son smartphone. Il serait ainsi à mesure de collecter un certain nombre de données sur la personne telles que : les attestations de non symptômes, les tests PCR négatifs récents, les certificats de vaccination de son titulaire, le cas échéant etc.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2021