Excite

Patrick Devedjian devient ministre de la relance économique

L’actuel président du conseil général des Hauts-de-Seine cumule les fonctions. Le voici ministre. Il abandonne le secrétariat de l’UMP, au profit, dit-on de Brice Hortefeux. Gérer la crise financière et économique, c’est maintenant lui qui s’en occupe.

Il travaillera en étroite collaboration avec François Fillon. Nicolas Sarkozy semble lui faire confiance, une façon de réorganiser progressivement l’UMP et son gouvernement. Patrick Devedjian, 64 ans, est nommé ministre de la relance, chargé de mener à bien le plan de 26 milliards d’euros énoncé par le chef de l’État à Douai. Un proche de l’Élysée souligne même: "On a toujours l’impression que Nicolas ne peut plus supporter Devedjian, et, en fin de compte, il lui a toujours confié des missions de confiance".

Patrick Devedjian aura fort à faire. "La tâche est difficile mais c’est ce qui la rend encore plus intéressante", indiquait le nouveau ministre en conférence de presse. Légèrement sceptique, Jean-François Copé n’hésite pas à dire que le chemin est long: "Il devra s’imposer car la logique des ministères, c’est de garder l’argent dans leur coin". Mais Devedjian n’est pas un inconnu dans la politique française. Ministre délégué aux Libertés locales (2002-2004), ministre de l’industrie (2004-2005) et maintenant ministre chargé du plan de relance économique, il connaît bel et bien le fonctionnement du gouvernement.

Pour accéder à ce poste, il a dû céder son siège de secrétaire général de l’UMP. L’intérim sera assuré par les trois secrétaires généraux adjoints, Xavier Bertrand, Nathalie Kosciusko-Morizet et Christian Estrosi. La décision du remplaçant ne sera pas connue avant le 24 janvier prochain, date où le parti réunira sa direction. Toujours est-il que l’on parle d’un ami très proche du président en la personne de Brice Hortefeux.

Photo: François Lafite (François Fillon, Nicolas Sarkozy, Patrick Devedjian)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017