Excite

Permis de conduire: réforme en cours

Selon l’édition du Journal du Dimanche du 30 novembre, la réforme du permis de conduire devrait se faire avant Noël avec une série de mesures qualifiées de révolution par les experts. Au programme, refonte des examens, défiscalisation des cours de conduite accompagnée et création d’un livret d’épargne conduite.

L’obtention du permis se passe en deux temps: le code et la conduite. Chaque année, 800 000 candidats affrontent les questions du premier examen (échec si plus de cinq fautes) et poursuivent par la conduite. Afin d’éviter trop de recalés au code, qui se passe dans une salle, en groupe, celui-ci sera désormais en session individuelle, avec des questions plus claires pour éviter les pièges grammaticaux. Les ressortissants étrangers de l’Union bénéficieront également de ce dispositif.

Deuxième passage obligé, la conduite. Elle subira également une refonte. L’examen pratique ne fera plus l’objet de fautes éliminatoires mais d’un bilan de compétence. L’examinateur jugera l’ensemble de la conduite du candidat dans un temps donné. Cela permettrait à 15% des recalés aujourd’hui, de l’avoir, lit-on dans les colonnes du JDD.

La conduite accompagnée (AAC), pour les jeunes âgés de 16 ans, fait également peau neuve. Une partie des cours sera défiscalisée pour que le coût moyen de l’examen final se trouve moins élevé. Le temps d’attente entre l’AAC et le permis sera réduit pour favoriser la réussite des apprentis conducteurs.

Pour les conducteurs, qui ont perdu leur 12 points, pourront les récupérer au bout d’un an, si aucune infraction n’est constatée la première année, au lieu des trois ans obligatoire. Enfin l’idée d’un livret d’épargne conduite avec un taux de rémunération élevé est abordée. Des versements mensuels dès l’enfance sur le compte permettraient aux parents de payer le permis, comme c’est le cas aujourd’hui pour un livret d’épargne classique.

Pour minimiser l’attente entre deux passages à l’examen, le gouvernement s’engagerait à recruter plus de 200 nouveaux inspecteurs et numériserait les résultats pour accélérer les procédures. La France finit dans le bas du classement des réussites à l’examen du permis de conduire. Les apprentis conducteurs déboursent en moyenne 1 500 euros pour l’obtenir dès la première tentative.

Photo: Florent Solt, Flickr

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017