Excite

Peter Parker alias Spider man est mort

  • AFP

Le numéro 700 de Spider-man restera dans les annales. 50 ans après sa création, le scénariste met sérieusement à l'épreuve les fans de la série en faisant mourir Peter Parker l'alter ego du super héros Spider-man. Celui qui disait qu'un grand pouvoir impliquait une grande responsabilité a été sacrifié par les scénaristes sur l'autel de créativité de la maison Marvel.

Derrière l'homme araignée il y a un jeune homme fragile et boutonneux qui se cache. On a pu suivre les aventures de Peter Parker photographes freelance et accessoirement enseignant au lycée de sciences pendant pas moins de 50 ans. Il avait été crée en 1962 par le scénariste Stan Lee et le dessinateur Steve Ditko en collaboration avec le grand Jack Kirby. Le personnage avait été rudement travaillé. Il devait être le personnage que tout un chacun pouvait être. Avec ses maladresses, ses peines de coeur, son manque de confiance en soit, sa culpabilité, Peter Parker était devenu un vrai symbole pour des millions d'adolescents américains.

Avant d'être piqué par l'araignée qui lui transmettra ses super pouvoirs, Peter Parker était un nerd, le premier de la classe, celui qui n'intéressait pas les filles. Lorsqu'il devient super héros il continuera à ce cacher derrière ce peronnage gauche afin de ne pas se faire démasquer donnant ainsi le sentiment aux lecteurs que sous chaque personnalité délicate pouvait se cacher un super héros.

"Spidey", c'est aussi Mary Jane Watson son grand amour, Gwen Stacy son amour d'ado, la maternelle tante May, le journal le Daily Bugle, l'ennemi schizophrène Goblin. Et puis l'ennemi de toujours, le redoutable Docteur Octopus.

C'est justement dans ce numéro 700, le dernier de la série Ultimate Spider-man que Peter Parker se fait tuer par Otto Octavius, alias Docteur Octopus, le scientifique fou transformé en super criminel apparu pour la première fois dans le troisième numéro de The Amazing Spider-Man en juillet 1963.

Le personnage qui se cache derrière le costume de Spider-man et qui a fait une grande partie du succès de la série trouve donc sa fin dans les tentacules robotisées de l'effrayant Docteur Octopus. Mais la mort de Peter Parker ne signifie pas pour autant la fin de la série. Elle se poursuivra sous le nouveau titre de Superior Spider-man dans lequel ce sera le même Docteur Octopus à enfiler le costume de Spider-man.

Octopus déclinant, influencé par le costume empreint de la personnalité de Peter Parker, voudra surpasser ses exploits et devenir un meilleur justicier que lui. Dan Slott, le scénariste qui a assuré l'écriture d'une grande partie des 100 derniers numéros, révèle que le Docteur Octopus dans la peau de l'homme araignée "C'est Moriarity dans la tête de Sherlock, le Prince Jean dans celle de Robin des Bois. Un très grand méchant dans le corps du plus grand des héros et qui va essayer de faire le bien". Le super héros prend donc une toute autre tournure psychologique.

"Au moment où je tapais, les larmes me montaient, j'ai pleuré comme un bébé. Je suis allé voir ma femme, et j'ai pleuré dans ses bras pendant 45 minutes. Il y a eu des événements réels dans ma vie pour lesquels je n'ai pas pleuré, et là je pleurais pour ça". raconte Brian Michael Bendis, l'auteur de la scénarisation de la mort de Parker.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017