Excite

Pluie de météorites en Russie : plus de 400 blessés

  • Getty Images

La région russe de Tcheliabinsk en Oural, portes géographiques de l'Europe, a été frappée vendredi matin A 11h -6h en France- par une pluie de météorites semant au passage panique et destructions.

"Une météorite s'est désintégrée au-dessus de l'Oural, brûlant partiellement dans les couches basses de l'atmosphère. Des fragments de la météorite ont atteint la Terre et sont tombés dans des zones peu habitées de la région de Tcheliabinsk" réfère l'antenne locale du ministère russe des Situations d'urgence.

"Il n'y a pas d'évacuation de la population, le niveau de radioactivité est dans la norme. Nous vous demandons instamment de ne pas céder à la panique" a t-il ajouté, afin de rassurer la population de la région.

Les vidéos amateurs postées sur le Web ont des échos assez apocalyptiques. On y voit des météorites incandescenteszébrant le ciel avant d'entrer en collision avec le sol.

REGARDEZ LES VIDEOS AMATEUR TOURNEES EN RUSSIE"

Ces collisions ont provoquées de violentes explosions. Des fenêtres ont été soufflées. 400 victimes ont été pour l'heure recensées. "Jusqu’à présent environ 500 personnes ont fait appel au service d’urgence, pour la plupart blessées par les débris de verre. Toutefois, aucun blessé grave n’est à signaler" selon le service de presse du ministère. En effet l'onde de choc a littéralement fait exploser en ville toutes les fenêtres des appartements se trouvant entre le septième et le neuvième étages. On parle également de l'effondrement d'un mur d'une usine toujours dans la zone de Tcheliabinsk.

200 000 hommes ont été mobilisés. Trois avions et hélicoptères survolent le territoire. Le Kazakhstan voisin aurait également été touché par le phénomène. Plus précisément, le nord du Kazakhstan, les régions de Kourgan, Tioumen et Sverdlovsk, dans un rayon de 400 km ont pu observer cette chute de météorites dans le ciel, mais c’est à Tcheliabinsk que les objets se sont abattus.

Un lien entre cette pluie de météorites et l'astéroïde qui passera près de la Terre dans la nuit de vendredi à samedi ? "En tant que scientifique, je ne peux pas dire avec certitude que ce bolide n'est pas lié à 2012 DA14, mais honnêtement il y a aucune raison qu'il le soit. D'abord les trajectoires sont différentes, ils ne sont pas sur le même radian. Et puis il n'y a aucune raison pour que 2012 DA14, qui est un petit objet de 50 m, soit accompagné d'un essaim d'astéroïdes. Les géocroiseurs beaucoup plus massifs n'en possèdent pas, pourquoi lui en aurait un ? Je pense que c'est simplement une coïncidence. Des objets célestes, il en tombe très souvent sur Terre. L'année dernière par exemple, il y a eu deux gros bolides au dessus du Nevada. Celui-ci est impressionnant car il a explosé très près du sol, et dans une région habitée. Pour la petite histoire, c'est encore en Russie. Pas si étonnant, c'est le plus grand pays du monde...J'ai contacté mes collègues russes pour savoir si par hasard nous avions des observations radar de l'objet avant sa chute. Ce serait intéressant, pour connaître sa taille réelle (que j'estime à celle d'une table) et sa trajectoire. Mais il y a peu de chances que nous possédions ces données car nous n'avons pas vu venir ce petit objet. En revanche, il y a une chance pour qu'on trouve des fragments au sol. Cela nous permettrait de connaître l'origine du bolide." explique Patrick Michel, spécialiste des astéroïdes à l'Observatoire de Côte d'Azur

Le phénomène est rare puisque la dernière fois qu'il a été observé en Russie remonte au 30 juin 1908, dans la région de Toungouska, en Sibérie orientale. Un bolide d'environ 100 kilotonnes et de 50 m de diamètre s'était pulvérisé à 8 km d’altitude en libérant 15 mégatonnes de TNT, soit 1000 fois Hiroshima. L’onde de choc avait soufflé les arbres et rasé la taïga sur 45 km et avait été ressentie à plus de 600 km de distance.

REGARDEZ LES VIDEOS AMATEUR TOURNEES EN RUSSIE"

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017