Excite

Quand Sarkozy s'en prend à la presse

L'UMP et Nicolas Sarkozy mettent en cause les médias. L'UMP a en effet de nouveau accusé mercredi soir l'Agence France Presse (AFP) de “censure” pour n'avoir pas diffusé un de ses communiqués, qui faisait état de la condamnation de Ségolène Royal dans un litige avec d'anciennes collaboratrices.

'Nous regrettons que, sous couvert d'une ligne éditoriale, l'AFP censure un parti politique dont l'action est reconnue dans la Constitution”, ont écrit dans un communiqué les trois porte-parole de l'UMP. Le parti affirme que ce nouvel épisode “pose la question de la situation de quasi-monopole de l'AFP, de sa soi-disant ligne éditoriale et de l'objectivité qui lui est demandée dans ses statuts”.

“Putain 4 ans!”

Auparavant, c'était le président de la République qui avait mis en cause plusieurs médias, lors d'une réception à huit clos des députés UMP à l'Elysée. Selon plusieurs participants, Nicolas Sarkozy a accusé “Le Parisien”, “L'Express” et l'AFP de ne pas avoir suffisamment relayé la condamnation de Ségolène Royal. Il a aussi, selon plusieurs témoignages, reproché au “Journal du Dimanche” de ne pas avoir publié dans son édition papier un sondage plus positif que les autres sur sa récente intervention à la télévision. Il a par ailleurs visé “Marianne”, dont la Une titrait, sur une photo du président, “Putain, 4 ans!”.

'Cette attitude n'est pas digne, ni de la fonction qu'occupe M.Sarkozy, ni du respect que l'on doit au pluralisme de la presse”, a jugé François Hollande, numéro un du PS. Le député PS Patrick Bloche a quant à lui prôné un “renforcement de la loi pour garantir la liberté éditoriale des médias”.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017