Excite

Qu’est-ce que votre chien essaye de vous dire ?

Il est vrai qu’on dit parfois qu'ils ne leur manquent que la parole. Nos compagnons à quatre pattes savent pourtant très bien se faire comprendre par d'autres moyens, des manières différentes qu'il nous faut apprendre à décoder pour être plus proche de notre ami toutou.

    Getty Images

Tout d’abord, si votre chien remue la queue. Si elle est dans le prolongement de la ligne du dos ou plus haute et qu'il la remue rapidement et énergiquement, il est content. Il sent la promenade ou il exprime sa joie de vous voir. Par contre, s'il remue sa queue en position basse, c'est que votre toutou s'interroge, qu'il ne comprend pas votre ordre et qu'il cherche à capter votre attention. Prêtez attention aux oreilles également puisque des oreilles bien dressées indiquent que l'attention du chien est en éveil, qu'il vous écoute.

Avec les poils du dos hérissés, le nez froncé et les babines légèrement retroussées, il est certain cette fois que vous êtes devant un chien bien déterminé à en découdre. Méfiez-vous aussi de ces mêmes babines retroussées avec les oreilles couchées vers l'arrière, car votre chien est prêt à l'attaque. De même les oreilles couchées avec la queue rentrée, le dos bas et la gueule ouverte en haletant montrent que votre chien est complètement stressé et ne veut plus rien entendre.

L'ensemble du corps de votre chien vous parle également. Quand un chien est dominant et agressif il cherchera toujours à paraître plus grand, se donnera une apparence de force. Par contre s'il est peureux et soumis, il se fera oublier en apparaissant le plus petit possible. Il suffit de voir deux chiens se rencontrer pour en faire l'observation.

Le sexe ensuite, il n'y a pas de connotation sexuelle dans l'attitude d'un chien qui grimpe sur un autre chien, il s’agit en sorte d’un jeu «qui c'est le plus costaud», c'est tout. Et quand il se frotte contre votre jambe, il veut simplement savoir si c'est bien lui le maître. Alors à vous de bien lui faire comprendre que non, que le maitre c'est toujours vous.

Enfin, l’aboiement qui est une façon de communiquer. Par exemple : 3 ou 4 aboiements rapides entrecoupés de silence signifie : «Il se passe quelque chose mais je ne sais pas quoi». Ou votre chienvous prévient («Voilà quelqu'un chez nous») en aboyant rapidement sans pauses et sur un rythme rapide. Maintenant quand il s'ennuie tout seul, une longue série d'aboiements coupés par des pauses vous le dira tandis qu’un ou deux aboiements brefs et calmes sont un salut très amical. Par contre un aboiement grave sonore et net prévient de le laisser tranquille. Et quand il conteste un ordre votre toutou sait vous le dire très clairement en aboyant de façon sèche en série.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017