Excite

Qui veut la peau de David Petraeus, l'ex directeur de la CIA ?

  • All In: The Education of General Petraeus

Difficile à croire qu'un homme ayant survécu à une blessure par balle, un accident de parachute, à la guerre en Irak, en Afghanistan, au cancer de la prostate, ne déclare forfait face à un adultère, un simple et banal adultère.

David Petraeus, ancien général de l’armée américaine, néo-ex-président de la CIA, à tout juste soixante ans est un homme bardé de médailles, une des 100 personnalités les plus influentes au monde selon le Time. Et pourtant le 8 novembre dernier il a choisi de remettre ses lettres de démission au président Barack Obama fraîchement réélu.

Les raisons évoquées sont gênantes certes lorsqu'elles concernent le chef des renseignements américain en personne : une relation extraconjugale avec sa biographe Paula Broadwell, une femme de 37 ans au CV impeccable. Ancienne militaire, elle a publié cette année une élogieuse biographie du Général intitulée All In: The Education of General Petraeus.

Un éclair dans le ciel puritain américain : "Après plus de 37 ans de mariage, j'ai fait preuve d'un énorme manque de jugement en m'engageant dans une relation extraconjugale. Un tel comportement est inacceptable à la fois comme mari et comme dirigeant d'une organisation comme la nôtre".

Il semblerait que le FBI ait eu vent de cette relation après que Jill Kelley, une amie de famille de 37 ans ait reçu des e-mail de menaces de la part de Paula Broadwell: "Je sais ce que tu as fait, va-t-en, éloigne-toi de mon mec". La liaison entre Jill Kelley et David Petraeus a été démentie, mais la jeune femme a vraisemblablement représenté une menace pour celle que l'on surnomme déjà la "Lewinsky du Pentagone". Le FBI a ensuite fait le reste : exit David Petraeus.

Au delà de l'adultère, d’aucun s'interroge forcément sur les modalités de l'enquête du FBI, sur le secret qui a entouré l'investigation, sur le lien entre les démissions du chef de la CIA et les récents attentats de Benghazi, sujet sensible durant la campagne de Barack Obama. Que se cache t'il réellement derrière l'affaire Petraeus : une femme, deux femmes, ou des enjeux purement politiques ?

L’homme "qui n'a pas perdu la guerre" a en tout cas cette fois-ci perdu une bataille.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017