Excite

Rachida Dati "aime rire"

Rachida Dati a indiqué qu'elle "aime rire" ! Et de fait, malgré sa lourde charge ministérielle, on la voit souvent apparaître dans la presse un vif et large sourire éclairant son visage. Vivement critiquée pour sa prestation lors d'un meeting avec les Jeunes Populaires, Rachida Dati se défend en arguant : "la politique c'est aussi rire".

Qui veut gagner les européennes ?

Et en effet, la ministre de la justice semble apprécier la bonne humeur et le rire puisqu'elle est apparue hyper décontractée et carrément rieuse lors d'une rencontre organisée avec les jeunes de l'UMP pour un quizz sur l'Europe. A décharge, il apparaît bien que les faits se soient déroulés sous forme de parodie de jeu télévisé, fond sonore de "Qui veut gagner des millions?" à l'appui.

Néanmoins, les réponses apportées par la future ex-Garde des Sceaux aux questions posées sur l'Europe en général ont été plus qu'approximatives et bien éloignées de ce que l'on pourrait attendre d'une n°2 de liste UMP pour les Européennes. Ses affirmations embrouillées se font encore moins sérieuses et se transforment en réponse de Normand lorsqu'on lui demande si l'Europe ne s'ingèrerait pas un peu trop dans les affaires nationales. "L'Europe, elle s'occupe de ce qu'on lui donne à s'occuper" réplique-t-elle totalement hilare.

La vidéo de Rachida Dati qui "se rit" de l'Europe

Sur le grill, même le jeu terminé

Si à droite on tente de défendre Rachida Dati tant bien que mal, à gauche et même au centre, on ne la loupe pas. Alors quand Michel Barnier, tête de liste UMP en Ile de France, parle d'"ambiance conviviale et décontractée" avec les jeunes pour excuser le comportement de la candidate de son parti aux Européennes, François Bayrou, lui, dénonce un "spectacle gênant, étrange". A gauche on hésite pas à qualifier la manière d'agir de la ministre de "désinvolte" induisant par la dénomination de "ministre sarkozyste en disgrâce" que Rachida Dati aurait peut-être un peu perdu les pédales...

Mais en fait de quoi s'agit-il ? D'un réel moment d'humour (qui en politique fait quelque peu défaut), du syndrome de la dépression post-natale (avec ses hauts et ses bas), ou d'un pied de nez de la Garde des Sceaux à Nicolas Sarkozy pour la façon dont il s'est débarrassé, sur le compte de l'Europe dont elle semble n'avoir cure, d'une ministre un peu gênante ?

Photo : gameblog.fr

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017