Excite

Radioactivité dans les produits japonais

Les premières traces ont été détectées sur des fèves, ce dimanche à Taïwan. Pour la première fois depuis l’accident nucléaire sur l’archipel des produits sont infectés.

Les autorités japonaises annoncent pourtant que les taux sont inférieurs au niveau autorisé. Les quatorze kilos de fèves venant de Kagoshima, au sud du Japon ont été entièrement détruits. Les radiations calculées sur les fèves proviendraient de leur transit à l’aéroport Narita de Tokyo.

Le lait et les épinards

Samedi déjà, un niveau anormalement élevé de radioactivité avait été détecté sur le lait et les épinards au Japon. Les produits agricoles cultivés dans la région de Fukushima (lieu des centrales nucléaires) sont à présent suspendus.

L’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) en a décidé ainsi, même si les doses de radioactivité ne seraient pas dangereuses pour la santé. L’information est relayée par Yukio Edano, porte-parole du gouvernement affirmant que les niveaux relevés dans les préfectures de Fukushima et Ibaraki (les épinards) ne sont pas dangereux.

D’autre part, des substances radioactives avaient été trouvées dans l’eau du robinet à Tokyo et dans plusieurs localités voisines. Celles-ci se sont révélées inférieures au seuil légal. Cependant le Japon vient de fixer des seuils légaux pour différents produits alimentaires en fonction des normes internationales.

Photo: picasaweb.google.com, François Briançon (marché au poisson à Sendai)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017