Excite

Radioactivité record à Fukushima Daiichi

Cinq mois après le terrible tsunami qui a ravagé la côte Est du Japon et provoqué la catastrophe nucléaire au sein de la centrale nucléaire de Fukushima, la situation ne semble pas s'améliorer.

Hier la Tokyo Electric Power Company (Tepco) a annoncé que le niveau de radioactivité dans l'enceinte de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi présentait le taux le plus fort jamais atteint. Cette mesure qui fut réalisée entre les deux bâtiments qui abritent les réacteurs endommagés a révélé un rayonnement dépassant les 10 sieverts par heure. La réglementation française fixe la limite à 20 millisievert sur une période d'un an pour les personnes travaillant avec des radiations ionisantes.

Une radioactivité extrême

Ce rayonnement massif est particulièrement dangereux pour les travailleurs au sein de la centrale japonaise, car une exposition à ces rayonnements peut entrainer la mort très rapidement. Lors de l'accident de Tchernobyl en 1986, de nombreux liquidateurs furent soumis à des radiations de ce type. Cependant malgré cette augmentation de la radioactivité dans la centrale, celle aux abords aurait baissé d'après les déclarations du gouvernement.

L'arrêt à froid prévu pour janvier

Pendant ce temps l'opérateur et le gouvernement travaillent toujours pour essayer d'arrêter à froid les réacteurs endommagés. Pour y arriver les techniciens travaillent à faire baisser la température des réacteurs, ils ont notamment comme projet de mettre en place un système de circulation d'eau pour permettre le refroidissement nécessaire à l'arrêt des réacteurs. Une situation qui ne devrait pas être réalisée avant le mois de janvier prochain.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017