Excite

Rebondissements dans l’affaire de la tuerie de Termonde

Les enquêteurs ne sont malheureusement pas au bout de leur peine. Le pays est déjà en émoi face aux violences récentes de Kim De Gelder, auteur présumé des meurtres de deux bébés tués à coups de couteau ainsi qu'une puéricultrice de 54 ans.

Plus les heures passent et plus les Belges voient en ce jeune garçon, un monstre. Comme l’affaire Dutroux diront certains, la Belgique semble maudite. On apprend par la police, que Kim De Gelder n’en est pas à ses premiers meurtres. Lundi 26 janvier, au soir, le parquet a inculpé le criminel pour un autre meurtre perpétré, il y a dix jours, sur une dame âgée.

Un crime abominable

Le corps sans vie de la victime de 73 ans, a été découvert dans son habitation de Beveren. Elle a été tuée, également, à coups de couteau. Le procureur du Roi, Christian du Four, a révélé le nom de cette dame, Elza Van Raemdomk, soulignant qu’il avait "la certitude que ces crimes étaient liés. Pour le secret de l'enquête, nous ne pouvons pas révéler tous les détails qui nous font penser cela".

Autre révélation inquiétante

Ce triple homicide de Termonde ne devait pas être le seul. Le jeune homme avait prévu de s’attaquer à la hachette à deux autres garderies. Un magistrat ajoute quelques preuves pour étayer ces nouveaux éléments: "On a retrouvé une lettre, et un plan, qui nous font dire que l'auteur comptait également s'en prendre à d'autres crèches. Au total, nous avons trouvé trois adresses à Termonde, où l'on suppose qu'il allait commettre d'autres crimes".

Une scolarité normale

Le tueur présumé a passé l’essentiel de sa scolarité à l'institut technique Sint-Carolus de Saint-Nicolas, sans qu’il n’y ait eu d’incident particulier. Il s’était inscrit ensuite à l'école supérieure Sint-Lieven (Saint-Nicolas) pour suivre des études d'infirmier, mais il a quitté l'établissement après avoir raté ses examens.

Première interview du procureur, Christian du Four



Photo: bertboerland, Flickr

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017