Excite

Résultats Municipales 2014 : un « cru exceptionnel pour le FN »

  • Getty Images

La présidente du Front national Marine Le Pen s’est félicitée du score de son parti à la sortie des scrutins du premier tour des Municipales 2014. Il s’agit selon elle de « la fin de la bipolarisation de la vie politique française» et d’une implantation nette du FN sur tout le territoire avec un « cru exceptionnel ».

Ce premier tour des élections a offert au parti d’extrême droite la ville d’Hénin-Beaumont, une ville de 27 000 habitants du Nord-Pas-de-Calais, ex grand centre d’exploitation minière. Historiquement à gauche, la ville est convoitée par le Front national depuis plusieurs années. Et si Hénin-Beaumont était restée in extrémis dans les mains des divers gauche (DVG) en 2009, cette ville ouvrière est désormais acquise au FN puisque Steeve Briois a remporté 50,54% des voix et passe donc dès le premier tour.

La victoire FN à Hénin-Beaumont est donc un symbole. Mais la liste des satisfactions est longue pour le parti d’extrême droite. Marine le Pen a de quoi parler de « grand cru » et espérer de meilleurs scores encore aux européennes.

Jacques Bompard, maire FN depuis dix-neuf ans garde Orange dans le Vaucluse, sans passer par le deuxième tour.

Pour le reste, un deuxième tour sera nécessaire. C’est le cas par exemple pour la ville de Béziers (Hérault) où le candidat Robert Ménard est en tête avec 44,7% des voix.

Citons les autres villes où le courant bleu marine se trouve en tête des scrutins du premier tour de ces élections municipales 2014 :

  • Saint-Gilles (Gard) avec Gilbert Collard
  • Forbach (Moselle) avec Florian Philippot
  • Perpignan (Pyrénées-Orientales) avec Louis Aliot
  • Avignon (Vaucluse), avec Philippe Lottiaux
  • Beaucaire (Gard) avec Julien Sanchez
  • Fréjus (Var) avec David Rachline
  • Brignoles (Var) avec Laurent Lopez
  • Tarascon (Bouches-du-Rhône) avec Valérie Laupies
  • Digne-les-Bains (Alpes de Haute-Provence) avec Marie-Anne Baudoui-Maurel
  • Mantes-la-Ville (Yvelines) avec Cyril Nauth
  • Cluses (Haute-Savoie) avec Dominique Martin
  • Villers-Cotterêts (Aisne) avec Franck Briffaut

Et si l’abstention record aurait dû nuire au FN, elle ne lui a au contraire pas empêché de s’imposer un peu partout dans le pays selon Marine le Pen. En effet le Front National s'est positionné en deuxième position à Nîmes, Cavaillon, Istres ou Villeneuve-sur-Lot réalisé des percées dans les villes de Marseille, Metz, Lille, Saint-Etienne, Amiens ou Quimper.

Marine le Pen serait-elle en passe de devenir le troisième homme ?

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2020