Excite

Rome se mobilise contre Berlusconi

Voilà un pari réussi pour la gauche italienne! Elle est parvenue à mobiliser des centaines de milliers d'Italiens qui ont défilé dans les rues de Rome samedi, pour protester contre le gouvernement de Silvio Berlusconi et affirmer qu'"une autre Italie est possible".

Les nombreux manifestants se sont réunis autour du chef de l'opposition Walter Veltroni, battu aux législatives en avril dernier par Silvio Berlusconi. Veltroni a pris la parole sur l’antique site du Cirque Maxime, pour attaquer son rival sur tous les fronts, estimant que "l'Italie est un pays meilleur que la droite qui le gouverne".

"D'après ce que je vois et d'après les informations qu'on me rapporte, il s'agit de la plus grande manifestation organisée par un parti depuis plusieurs années", s'est félicité face à la presse Walter Veltroni, secrétaire général du PD, le principal parti de l'opposition italienne. Il a ajouté: "C'est la preuve que la démocratie est vivante. Même dans nos calculs les plus optimistes, nous n'avions pas imaginé une telle participation. C'est ce que nous espérions et c'est ce qui est arrivé."

Prenant pour prétexte le démantèlement du système éducatif italien par le gouvernement en place, la manifestation visait en réalité à remobiliser les électeurs du centre-gauche face à l’omnipotence du régime de Silvio Berlusconi. La mobilisation massive a toutefois dépassé les espérances du parti de l’opposition, atteignant plus de 2,5 millions de personnes selon le responsable de l'organisation du Parti démocrate (PD), Achille Passoni. «Tous ensemble pour changer» ou encore «Une autre Italie est possible»: les manifestants ont longuement fait résonner leurs slogans dans un Circo Massimo noyé sous une marée de drapeaux et de ballons vert et rouge, aux couleurs du PD.

La réponse de Berlusconi face à cette gigantesque mobilisation contre son gouvernement ne s’est pas faite attendre: "Une opposition qui veut faire quelque chose pour le pays aurait dû faire alliance avec nous. L'opposition descend dans la rue alors que nous devrions être unis" face à la crise, a-t-il critiqué alors qu'il a repoussé toutes les propositions de dialogue du PD. Ce dernier avait promis une grande manifestation, la plus importante depuis le retour du «Cavaliere» au pouvoir en mai: le résultat a même dépassé les attentes du PD!

Photo: La Presse

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017