Excite

RSF pirate une fréquence FM chinoise

Ce vendredi 8 août, à huit heures huit, heure locale, les membres de Reporters sans frontières se sont emparés des ondes FM pékinoises, douze heures avant le début de la cérémonie d’ouverture des JO.

L’exploit est assez exceptionnel pour en faire l’éloge. Le régime chinois verrouille depuis des semaines toutes entrées par le biais du net, aux dissidents qui voudraient montrer la face cachée du régime communiste, c’est-à-dire, très rouge de sang. Pourtant, pendant vingt minutes, Reporters sans frontières a émis sur les fréquences chinoises les programmes de "Radio sans frontières".

Robert Ménard, secrétaire général de RSF, accompagné de défenseurs chinois des droits de l’Homme, a lancé un appel au respect de la liberté d’expression, pied de nez aux nombreuses interdictions chinoises envers les journalistes étrangers, d’émettre via le net.

Et il ne s’arrête pas là. Un blog, sous forme de cyber-action est consultable en français et en anglais. Enfin, une cyber-manifestation a été lancée et appelle les internautes du monde entier, à se réunir devant un stade olympique chinois virtuel afin de protester contre l’absence de toutes libertés d’expression et de réclamer que l’ensemble des prisonniers politiques soit libéré. Consultez cette cyber-manifestation en français et en anglais.

Photo: Flickr

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017