Excite

Sarkozy : "J'ai commis des erreurs"

Nicolas Sarkozy voulait faire le point pour marquer l’entrée dans la seconde partie de son quinquennat. Il a donc décidé de séduire la presse de "gauche" en contactant directement Denis Olivennes, président du directoire du Nouvel Obs.

Mais sous-jacent, se sont également les circonstances qui entourent cette interview. Seuls Olivennes et Michel Labro, directeur de la rédaction, ont été conviés. La société des journalistes dénonce un projet fait en secret. Le Monde parle de rapprochement accru avec la gauche intellectuelle : l’inspirateur de la loi Hadopi, par exemple, n’est autre que Denis Olivennes…

Omniprésence respectée

Sorte de rédemption populaire, Nicolas Sarkozy avoue avoir commis des erreurs : "Est-ce que tout ce qui m'est reproché l'est injustement? Non. Il faut un temps pour entrer dans une fonction comme celle que j'occupe, pour comprendre comment cela marche, pour se hisser à la hauteur d'une charge qui est, croyez-moi, proprement inhumaine".

À son côté bling-bling (vidéo) et la soirée au restaurant Le Fouquet's à Paris, il dit ne pas y avoir attaché "une importance considérable". Mais il a "eu tort. En tout état de cause, à partir du moment où quelque chose n'est pas compris et fait polémique, c'est une erreur".

Sur les réformes, "elles continueront. Mais je dois tenir compte des critiques, des épreuves, des échecs, pour essayer de faire mieux". Puis Nicolas Sarkozy apprend de tous, il progresse. Il est "devenu plus tolérant, plus ouvert, plus serein aussi".

Retrouvez des compléments d’entretien sur le site du Nouvel Obs ou du Monde.

Photo : imooty.ch

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017