Excite

Sarkozy: sa déclaration d'amour à Merkel

La chancelière allemande et le président français ont donné de la voix contre ceux qui refusent le traité de Lisbonne et ont réaffirmé leur opposition à l’entrée de la Turquie dans l’UE.

Le ton est rapidement monté lors d’un meeting réunissant dimanche à Berlin, les jeunes UMP du parti de Nicolas Sarkozy et ceux de la CDU d’Angela Merkel. "Celui qui veut plus (d'Europe) doit coopérer" souligne la chancelière devant les membres de la jeunesse de l’Union chrétienne démocrate (son parti politique). Sans identifier quiconque, elle s’adressait aux eurosceptiques (conservateurs britanniques) qui remettent en cause le traité de Lisbonne.

Deuxième fait d’arme, la Turquie. Soutenue par Nicolas Sarkozy, Merkel a réitéré son opposition à l’entrée du pays dans l’élargissement de l’Union européenne. "Angela Merkel a raison" indique Sarkozy. Depuis le sommet du G20, les interventions du couple franco-allemand fonctionnent de concert. Leur coopération est efficace.

Chacun a remercié l’autre des efforts effectués pour que cette entente perdure. "Quand Angela défend les intérêts de l'Allemagne, elle est une femme que j'admire et que je respecte, parce qu'elle y met tout son courage", a-t-il déclaré. À la suite du meeting, les deux dirigeants se sont éclipsés pour un dîner de travail qui portait sur le prochain conseil européen les 18 et 19 juin prochain.

Spécifiquement sur ce conseil: la question du traité de Lisbonne en Irlande. Les électeurs ont déjà voté rejetant le traité. Les urnes vont être à nouveau ouvertes en novembre 2009. En contrepartie, Dublin a obtenu le maintien de son commissaire à Bruxelles, sa neutralité militaire et son autonomie fiscale.

Photo: sarkofrance.blogspot.com

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017