Excite

Ségolène Royal ne supporte pas grand monde

"Femme debout", aux Editions Denoël, a été réalisé avec la journaliste de France Inter Françoise Degois, qui a sagement écouté pendant 40 heures (réparties sur une année) Ségolène Royal régler leur compte à quelques politiciens du PAF.

Tradition

Apparemment mauvaise perdante (élections présidentielles, élection au PS), Ségolène Royal, sous couvert d'entretiens, lance ses petites phrases assassines à Nicolas Sarkozy, Jack Lang, Martine Aubry, etc.

C'est bien entendu Nicolas Sarkozy qui en prend le plus pour son grade. On attendra de pouvoir lire le livre de Ségolène Royal afin de savoir si certains sont bien notés, mais il ne semble pas.

Extraits

Nicolas Sarkozy "est bien plus fade qu'on ne le croit. Sa force vitale est impressionnante, mais c'est vraiment un m'as-tu-vu (...). Un petit gamin heureux d'être au milieu de ses nouveaux jouets, vous savez, le môme qui a gagné le pompon sur le manège. Avec sa petite étoile de shérif et son pistolet en plastique, son déguisement de cow-boy. Il est monté sur le plus grand cheval et il a décroché le pompon".

Mais aucun camp n'est épargné: "Martine Aubry me regarde toujours comme quand j'étais sa sous-ministre. Elle le pense vraiment (...). Elle ne me regardera jamais autrement".

"Je ne supporte pas les manipulateurs et les geignards... Le summum, c'est Jack Lang qui a instauré le harcèlement en stratégie de conquête".

Lionel Jospin: "a été un très grand Premier ministre, il est très bon sur beaucoup de dossiers mais devient irrationnel sur le parti. Il mute et perd toute sa grandeur".

Laurent Fabius: "Brillant", "probablement l'un des plus cultivés. Et il reste là, enfermé, caché maladroitement derrière Martine pour le congrès, et on se demande bien ce qu'il peut encore espérer".

"S'il y en a un de meilleur que moi, qu'il y aille, je ferai même sa campagne en 2012. Mais pardon, pour le moment, je ne vois pas", peut-on encore lire dans " Femme debout", qui sort le 5 février 2009 aux Editions Denoël, un livre d'entretiens avec Ségolène Royal qui fait le ménage par le vide.

Extraits publiés par Le NouvelObs.

Photo (Ségolène Royal au 75e Congrès du PS à Reims en novembre dernier, qui a vu l'élection de Martine Aubry au poste de Premier secrétaire du PS): AP Photo/Remy de la Mauviniere.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017