Excite

Semences : que trafique la Commission européenne ?

  • Getty Images

Cela remonte au 6 mai dernier mais la nouvelle s'est relayée sur les médias jusqu'à devenir un brouhaha général de contestations.

En effet, la Commission européenne a proposé de "moderniser" la filière des semences en simplifiant la commercialisation des variétés industrielles. Au nom de la sécurité alimentaire et sous le vernis de la protection de la diversité des produits, l'Union européenne fait en réalité un beau cadeau aux grands semenciers. Tout cela dépend des paysans et agriculteurs biologiques contestent le monde paysans et les consommateurs.

Le directeur de l'Union française des semenciers est pourtant satisfait. "Il semble que les enjeux de la production agricole, de sa performance et de sa compétitivité aient été pris en compte. C'est une très bonne nouvelle". "Il est important qu'il y ait une harmonisation car il y avait des barrières à la circulation des semences entre les Etats membres".

Mais la simplification de la commercialisation des semences représenterait une menace pour la biodiversité selon José Bové. "L’objectif permanent est d’instaurer une plus grande homogénéité des semences qui ont des qualités standards pour le marché industriel" met en garde l'eurodéputé.

Pour lui il s'agit là d'"une victoire du lobby de la semence industrielle européenne".

Ce nouveau format pourrait s'installer en 2016 s'il est approuvé par le Parlement européen.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017